Bons résultats pour Hachette en France et aux Etats-Unis | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 26.07.2018 à 18h54 (mis à jour le 27.07.2018 à 14h21) Résultats financiers

Bons résultats pour Hachette en France et aux Etats-Unis

Photo PHOTO OLIVIER DION

L’activité de Lagardère Publishing (Hachette Livre) est en légère hausse au premier semestre 2018. Elle est notamment portée par la croissance de la littérature générale en France, les bonnes performances de Guillaume Musso et du Livre de poche et le marché américain.

Le groupe Lagardère a réalisé un chiffre d’affaires de 3,37 milliards d’euros au premier semestre 2018, en hausse de 4,4% en données comparables et de 1,8% en données consolidées, selon ses résultats du premier semestre publiés jeudi 26 juillet. La différence entre l’augmentation du C.A. en données comparables et données consolidées s’explique principalement par la dépréciation du dollar américain. 

"Cette hausse est principalement liée à la forte croissance observée sur le Travel Retail et à un maintien de l’activité de Lagardère Publishing et de Lagardère Active dans un contexte de marché défavorable", explique le groupe dans son communiqué. En effet, Lagardère Travel Retail réalise un chiffre d’affaires de 1,724 milliard d'euros, soit +9,9% en données comparables et +5,9% en données consolidées. Un hausse soutenue par l’accroissement du réseau et l’ouverture de nouveaux points de vente en Europe, Moyen-Orient et Afrique et dans la zone Asie-Pacifique.

Le groupe affiche un résultat opérationnel stable, à 132M€, ainsi qu’une situation financière solide avec un free cash-flow en amélioration à 14 M€, contre - 6 M€ au 1er semestre 2017. Cette différence s’explique par une amélioration du besoin en fonds de roulement. 

Lagardère Publishing (Hachette Livre) a réalisé un C.A. d’un milliard d’euros, soit une légère croissance de 0,5% en données comparables mais en baisse de 1,9% en données consolidées. La différence s’explique là aussi par la dépréciation du dollar américain mais également par un effet de périmètre positif suite aux acquisitions de Bookouture, Jessica Kingley, Summersdale et IsCool Entertainment en 2017. Le résultat opérationnel de Lagardère Publishing s’établit à 40M€, contre 41M€ l’année passée. 

"Au premier semestre 2018, l’activité est en légère hausse, principalement soutenue par la croissance de la littérature générale en France et la bonne performance des fascicules. Ces éléments positifs ont permis de compenser l’effet de comparaison défavorable lié à la campagne scolaire en Espagne en 2017", commente le groupe. 

Dans le détail, le marché français est en croissance de 2,5%. Il est porté par la littérature générale avec, en tête, La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso (Calmann-Lévy) et l’activité dynamique du Livre de poche (La tresse, les livres d'Aurélie Valognes, Vernon Subutex). Le livre de poche vient d'annoncer qu'il publierait en 2019 La jeune fille et la nuit. L’activité éditoriale est également en hausse aux Etats-Unis (+1,4%) mais en baisse au Royaume-Uni (-2,5%) et en Espagne/Amérique latine (-5,1%). 

Enfin, le livre numérique pèse un peu moins que l’année dernière dans  le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing: il représente 8,4% du CA contre 8,8% à fin juin 2017. 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre