proclamation

Brahim Metiba, lauréat du prix littéraire Beur FM Méditerranée 2016

Brahim Metiba. - Photo ERIC BASCOUL

Brahim Metiba, lauréat du prix littéraire Beur FM Méditerranée 2016

L'auteur Brahim Metiba a été couronné dans le cadre du 22e Maghreb des livres pour son premier roman, Ma mère et moi (Mauconduit).

Par Marine Durand,
Créé le 16.02.2016 à 16h18,
Mis à jour le 16.02.2016 à 17h00

Le prix littéraire Beur FM Méditerranée 2016 a été décerné, samedi 13 février, au Franco-Algérien Brahim Metiba pour son premier roman, Ma mère et moi, paru en mars aux éditions du Mauconduit. L'auteur a reçu sa récompense dans le cadre de la 22e édition du Maghreb des livres, qui se tenait du 13 au 14 février à l'Hôtel de Ville de Paris.

Dans ce court roman autobiographique, Brahim Metiba raconte l'histoire d'un homme de 37 ans, intellectuel, homosexuel, né en Algérie mais habitant en France depuis une quinzaine d'années et qui revient pour quelques jours auprès de sa mère analphabète, cherchant à renouer un contact avec elle. Dans son avant-critique parue dans Livres Hebdo le 6 mars, Véronique Rossignol explique que "leur relation cherche des points de contact mais c’est plutôt une cohabitation sans conflits déclarés, faite d’observations silencieuses, de réponses souvent fermées qui ne nourrissent aucun dialogue."

Quelques mois après avoir publié son premier roman, Brahim Metiba a fait paraître, toujours aux éditions du Mauconduit, Je n'ai pas eu le temps de bavarder avec toi, évoquant cette fois sa relation avec son père.

Le prix littéraire Beur FM Méditerranée est décerné chaque année pendant le Maghreb des livres, et récompense un roman en langue française d'un auteur franco-maghrébin. En 2015, c'est l'auteur et journaliste algérien Yahia Belaskri qui avait été couronné pour Les Fils du jour (Vents d'ailleurs).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités