Camille Claudel

A l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de Camille Claudel, le 8 décembre, La Piscine à Roubaix lui consacre une grande exposition du 7 novembre au 8 février. Pour mieux situer la sculptrice dans son époque, le japonisme, l’Art nouveau, le naturalisme et l’expression de la chorégraphie sont développés dans l’exposition ainsi que dans le catalogue coédité par Gallimard le 21 novembre, sous la direction des auteurs de son catalogue raisonné Bruno Gaudichon et Anne Rivière. Par ailleurs, la romancière Sophie Jabès a écrit une pièce sur la muse de Rodin, qui finira ses jours internée, Camille, Camille, Camille, jouée au Lucernaire à Paris jusqu’au 22 novembre et dont le texte est disponible chez l’éditeur belge Lansman. Dernièrement sont aussi parus Camille Claudel : itinéraire d’une insoumise (Le Cavalier bleu, septembre), regards croisés sur l’artiste et la femme entre une historienne de l’art, Véronique Mattiussi, et une psychologue, Mireille Rosambert-Tissier ; une biographie pour la jeunesse, Camille Claudel : la sculpture jusqu’à la folie de Rolande Causse (Oskar, février), ainsi qu’une nouvelle édition de Camille Claudel & Rodin : le temps remettra tout en place, une étude d’Antoinette Le Normand-Romain sur l’impact artistique de la relation entre Rodin et son élève (Hermann, mars). Enfin, Economica publie depuis quelques années le travail de Reine-Marie Paris, petite-nièce de l’artiste, et vient d’éditer Camille Claudel : intégrale des œuvres, cosigné par Philippe Cressent. A.-L. W.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités