Arte Reportage

Quatre écrivains, quatre auteurs de BD et autant de cinéastes et photographes ont répondu à l’invitation d’Arte Reportage pour se rendre dans un de ces camps où s’abritent quelques-uns des 51,2 millions de déracinés recensés par l’Onu à travers le monde. Ils en ont rapporté des textes, des dessins et des images qu’ils livrent dès le 13 septembre sur Arte (le samedi) et sur la plateforme Info de la chaîne. Le cinéaste Régis Wargnier lance la série avec son film sur le Népal, Let my people go (18 h 35). Le 27 suivra le récit de Fatou Diome dont les cinq chapitres de son texte seront ensuite mis en ligne sur le site ainsi que les dessins de Nicolas Wild dans une BD numérique. En octobre, prises au camp de Kawergosk au Kurdistan irakien, les images du cinéaste Pierre Schoeller (Le temps perdu, le 11 à 18 h 35) et les photos de Reza (le 18 à l’antenne et sur le site) seront suivies de trois poèmes et six textes de Laurent Gaudé (à partir du 25) et de dessins de Reinhard Kleist. Montée en partenariat avec l’agence des Nations unies pour les réfugiés, la série se poursuivra au Liban en novembre et au Tchad en décembre avec les écrivains Atiq Rahimi et Uwe Timm, et les auteurs de BD Didier Kassaï et Damien Glez.

Marie-Christine Imbault

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités