Cannes : un festival littéraire | Livres Hebdo

Plus que jamais, pour sa 68e édition, du 13 au 24 mai, le Festival de Cannes sera aussi la fête des libraires, avec au moins la moitié des films de la sélection officielle liés à des livres. Parmi les quatre films français, Dheepan de Jacques Audiard raconte l’histoire d’un réfugié politique, librement inspirée des Lettres persanes de Montesquieu, dont une nouvelle édition paraît le 10 juin chez Librio. Ancien projet jamais abouti de François Truffaut (voir Histoire de Julien & Marguerite : scénario pour un film de François Truffaut de Jean Gruault chez Capricci), Marguerite et Julien, tiré des Anges maudits de Tourlaville d’Yves Jacob, réédité ce mois-ci aux Presses de la Cité, voit enfin le jour dans une réalisation de Valérie Donzelli. Le Livre de poche a déjà anticipé la sortie de Macbeth de l’Australien Justin Kurzel, avec une réédition ce mois-ci de la pièce de Shakespeare. Deux fois grand prix du Festival de Cannes (Gomorra, Reality), l’Italien Matteo Garrone sera encore dans la course pour Il racconto dei racconti, adapté du Conte des contes de Giambattista Basile, en février chez Circé. Ex aequo avec l’Asie, l’Amérique aura trois films en compétition, dont Carol de Todd Haynes, adapté du roman éponyme de Patricia Highsmith (Calmann-Lévy). Natalie Portman signe son premier film (hors compétition) avec l’adaptation du roman autobiographique d’Amos Oz, Une histoire d’amour et de ténèbres (Gallimard), dans laquelle elle joue la mère de l’écrivain, laquelle se suicida alors qu’il n’avait que 12 ans. Véritable machine de guerre, la nouvelle mouture de Mad Max : Fury Road de George Miller, en salle le 13 mai, est évoquée dans Rockyrama, saison 3, n° 1 : Mad Max de Johan Chiaramonte, le 17 juin chez Ynnis éditions, à travers son personnage, icône du western futuriste, incarné par Mel Gibson puis par Tom Hardy. Roland Quilliot, qui publiait en février Philosophie de Woody Allen chez Ellipses, aura un nouveau sujet d’étude, avec Un homme irrationnel, du cinéaste jazzy également hors compétition, tandis qu’Eric Vartzbed, le 21 mai chez Points, explique Comment Woody Allen peut changer votre vie. Enfin, Amy, un biopic d’Asif Kapadia sur la chanteuse Amy Winehouse, tragiquement disparue (biographies chez Jungle, Hugo, L’Harmattan, Flammarion, J’ai lu, Albin Michel), sera projeté en séance de minuit. Marie-Christine Imbault

Sur les mêmes thèmes (12 articles)

close

S’abonner à #La Lettre