Argentine

Charlie Hebdo reçoit un nouveau prix pour la liberté d’expression

Photo PHOTO OLIVIER DION

Charlie Hebdo reçoit un nouveau prix pour la liberté d’expression

Charlie Hebdo a reçu mardi 29 septembre à Buenos Aires le prix de la liberté d’expression, décerné par le groupe de presse argentin Perfil. Le journaliste Antonio Fischetti a tenu à rappeler les convictions de toute la rédaction de l'hebdomataire satirique dans son discours de remerciement.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
avec AFP,
Créé le 30.09.2015 à 15h20,
Mis à jour le 30.09.2015 à 16h00

Charlie Hebdo a reçu une nouvelle distinction honorifique, ce mardi 29 septembre en Argentine, à Buenos Aires. Le groupe de presse nationale Perfil a remis au journaliste Antonio Fischetti le prix de la liberté d'expression pour récompenser le courage et le travail de l'ensemble de l'équipe de l'hebdomadaire satirique français. L’attaque terroriste, perpétrée au siège de la rédaction du magazine à Paris le 7 janvier dernier, avait fait 12 morts, dont 5 caricaturistes. Ce jour là, Antonio Fischetti assistait à l'enterrement de sa tante.

"La liberté d'expression est un principe qui nous guide quotidiennement à Charlie Hebdo", a déclaré le journaliste en recevant le prix au nom de Charlie Hebdo, rapporte l’AFP. "Nous savons que de nombreux journalistes, dans de nombreux pays, paient de leur liberté ou de leur vie l'usage de cette liberté d'expression. Mais dans un pays démocratique tel que la France, nous ne pensions pas courir de tels risques en étant journaliste ou dessinateur. Certaines personnes nous accusent de faire preuve d'islamophobie en faisant des caricatures de Mahomet. De telles accusations sont injustes et insupportables à nos yeux. (...) Nous choisissons d'utiliser pleinement la liberté d'expression pour la critique et la satire des idées. Depuis le 7 janvier, nous savons que cela peut nous coûter la vie", a-t-il ajouté.

Antonio Fischetti a conclu son discours de remerciement à Buenos Aires en rappelant son engagement ainsi que celui de son hebdomadaire : "Les terroristes ont crié "Nous avons tué Charlie". Nous avons décidé de leur donner tort en continuant de publier Charlie Hebdo chaque semaine, car nous sommes persuadés que si nous cédons sur nos convictions, ce sont les terroristes qui vont gagner du terrain", a-t-il lancé sous un tonnerre d'applaudissements.

Après le PEN Award en mai dernier à New York, Charlie Hebdo a été récemment distingué d'un prix allemand sur la liberté d'opinion et la démocratie, le M100 Media Awards, décerné chaque année par un jury composé de journalistes du monde entier. Le 8 octobre, une cérémonie en mémoire des journalistes décédés sur le terrain, organisée annuellement au Mémorial des reporters de guerre de Bayeux, rendra hommage aux victimes de l'attaque contre la rédaction du magazine.

Ce mercredi 30 septembre signe la sortie d’un numéro particulier de l’hebdomadaire satirique, puisqu’il sera le dernier avec des dessins de Luz, qui quitte la rédaction. Patrick Pelloux, le médecin urgentiste qui tient une chronique dans le magazine, a lui aussi prévu de quitter Charlie début 2016. Toute la rédaction est par ailleurs en train de déménager dans de nouveaux locaux secrets et ultra sécurisés de 400 m2 avec des fenêtres blindées et une "safety room" (salle de sécurité) conçue pour résister aux balles. Les équipes de Charlie Hebdo étaient hébergées dans les locaux du journal Libération depuis l’attentat.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités