Colin Kaepernick lance une maison d’édition dédiée aux minorités | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 17.02.2020 à 19h32 (mis à jour le 17.02.2020 à 20h00) Etats-Unis

Colin Kaepernick lance une maison d’édition dédiée aux minorités

Le joueur de football americain Colin Kaepernick

Le joueur de football américain a annoncé sur Twitter le lancement de sa maison d’édition destinée à valoriser les écrivains noirs et métisses, ainsi que la parution de ses mémoires.
 

"Kaepernick Publishing a été fondée pour permettre aux écrivains, auteurs et créateurs noirs et métissés de contrôler leurs récits et d'en conserver la propriété" a annoncé le joueur de football américain Colin Kaepernick sur Twitter.
 
Le quarterback, sans club depuis 2017, a annoncé par la même occasion la parution de ses mémoires, premier ouvrage publié par sa maison d’édition et la signature d’un contrat avec Audible (Amazon), qui publieront le livre en format audio. Aucun titre n’a été annoncé pour le moment.


 
Dans ses Mémoires, prévues pour une parution cette année, Colin Kaepernick devrait revenir sur l’acte de protestation qui a fait le tour du monde le 1er septembre 2016. Alors que les joueurs et les spectateurs du stade de San Diego se sont levés pendant l’hymne national, le quarterback a posé un genou à terre en signe de protestation contre le racisme et les violences policières. A deux mois des élections présidentielles, le geste avait divisé l’Amérique entre pro et anti Trump.
 
Si aucun autre ouvrage n’a été annoncé chez Kaepernick Publishing, le joueur a déclaré qu’il ne souhaitait pas contrôler seul les publications de sa maison d’édition. "Nous voulions pouvoir remettre le pouvoir entre les mains des gens qui racontent les histoires et de ceux qui les écrivent et les créent. Nous ne voulions pas monopoliser ce pouvoir et le garder pour nous. C'est quelque chose qui devrait être distribué aux personnes qui travaillent pour pouvoir raconter leurs histoires et les raconter de manière authentique" a-t-il annoncé à USA Today.
 
close

S’abonner à #La Lettre