SOCIAL

Correcteurs: encore deux réunions pour trouver un accord

Manifestation des correcteurs le 9 janvier 2018. - Photo OLIVIER DION

Correcteurs: encore deux réunions pour trouver un accord

Deux réunions supplémentaires sont prévues en janvier entre le SNE et les représentants des correcteurs de l'édition pour tenter de dégager un accord sur l'amélioration de leur statut.

J’achète l’article 1.50 €

Par Hervé Hugueny,
Créé le 09.01.2018 à 23h29,
Mis à jour le 10.01.2018 à 21h16

Cantonnée sur le trottoir opposé au siège du Syndicat national de l'édition, boulevard Saint-Germain à Paris, et encadrée de trois fourgons de CRS, la manifestation des correcteurs de l'édition organisée le 9 janvier juste avant la réunion avec les représentants des éditeurs a mobilisé peu de personnes mais a néanmoins soulevé plus d'échos que la précédente.
 
Les correctrices (le métier est très féminisé) revendiquent "la fin de la précarité, un revenu fixe et mensuel", selon le communiqué accompagnant la manifestation. "Nous ne sommes pas, bien que travaillant à domicile, des sous-salariés de l'édition. Sans préparateur, sans correcteur compétents et formés comme nous le sommes, les livres ne peuvent être publiés", mais "nous cumulons un tarif horaire dérisoire, des cadences infernales et une précarité sans nom", protestent-elles.
 
Désireux d'aboutir à un accord, le Syndicat national de l'édition (SNE) avait constitué à la rentrée 2016 un groupe de travail ad hoc conduit par Sébastien Abgrall (DRH de Madrigall) pour négocier avec le Collectif des correcteurs précaires, accompagné des représentants des syndicats de salariés de l'édition.

Une solution dès que possible
 
Quatre réunions ont eu lieu à l'automne 2016, et deux autres sont prévues en janvier, avec l'objectif de trouver une solution dès que possible pour actualiser l'annexe IV de la convention collective de l'édition, qui définit le statut des travailleurs à domicile (TAD) dont les correcteurs font partie. Le SNE devait publier un communiqué qui n'était toujours pas disponible lors du bouclage de cet article.
 
Au sortir de cette première réunion du 9 janvier, cet objectif de résultat rapide paraît très ambitieux selon les représentants des correctrices. Si le ton ouvert de la négociation est apprécié, de même que les quelques points convergents (formation, congés maladie, droit au chômage), les modalités de lissage du salaire et d'indemnisation en cas de baisse de l'activité restent les points de plus discutés.
 
"Il faudrait trouver un minimum qui permette au moins de couvrir les frais de mutuelle, y compris pendant les mois d'été, lorsque les correcteurs n'ont aucun revenu" insiste Martine Prosper, secrétaire générale de la branche livre-édition de la CFDT. Le recours qui devient  systématique au statut d'autoentrepreneur a de nouveau été vivement dénoncé. Considérés comme des prestataires extérieurs, les TAD n'ont alors plus aucune couverture sociale, sinon celle qu'ils assurent par eux mêmes.
 

Communiqué du SNE le 10 janvier 2018

Dans un communiqué publié le 10 janvier, le SNE souligne que cette première réunion de 2018 "a permis des échanges constructifs sur les contours du statut revisité des TAD, en poursuivant l’objectif d’une plus grande sécurisation dans les domaines de la protection sociale complémentaire, de l’assurance chômage et du suivi des rémunérations dans le respect des spécificités des métiers des TAD". Le syndicat confirme également "sa volonté de concrétiser ces avancées dans le cadre d’un constat d’accord avec les organisations syndicales, d’ici à fin février 2018"
 

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
G

Guillaume Goutte

il y a 3 ans à 21 h 34

Vous pourrez lire ici le communiqué du Syndicat général du Livre CGT, qui organise syndicalement les correcteurs, à propos du rassemblement du 9 janvier et de la négociation en cours : https://www.correcteurs-cgt.fr/les-correcteurs-rassembles-contre-la-precarite-_r_12_a_88.html


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités