Blog

Modiano pour la littérature, celle qui berce sans endormir, qui raconte le vécu et qui soudain s’évade. Pas assez lue ni traduite. Un nouvel avenir pour une œuvre majeure.

Et dans le même temps, moins connue des lecteurs de Livres Hebdo, le Nobel de l’économie à Jean Tirole. Pour son «analyse de la puissance du marché et de la régulation»

L’un et l’autre, si différents, « espèrent ne pas trop changer ».

Deux nouvelles joyeuses, alors que j’ai tant entendu que la France déclinait.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités