2 JANVIER - BD France

Photo JEAN VAUTRIN/EUGÉNIE LAVENANT/

Illustratrice pour la jeunesse le jour chez Milan, Bayard, Nathan, Magnard ou Play Bac ; fanzineuse punk la nuit... Née en 1975, Eugénie Lavenant, alias Virginie Perrot Soumagnac ou encore simplement Ninie, mène une double carrière. Parfois ses deux facettes se trouvent associées, comme dans la série de bande dessinée Cruelle Joëlle (2 tomes parus chez Sarbacane), qui fut nominée pour les prix du Festival international de la BD d'Angoulême en 2011. Mais c'est bien son versant trash qu'elle met en valeur avec brio dans cette adaptation du Pogo aux yeux rouges, une nouvelle noire, étrange et poétique issue du recueil Baby boum de Jean Vautrin.

Il s'agit du récit, à la première personne, d'un jeune journaliste parisien ambitieux, abordé, pendant un mois d'août caniculaire, dans les rues de la capitale par un clochard alcoolique chaussé de bottes en caoutchouc blanches, qui le suit depuis trois jours. Ce dernier, fan de jazz désormais hors d'usage, s'est appelé Alphonse Tourpe avant de se rebaptiser Zacharie Blue après sa mort accidentelle. C'est du moins ce qu'il raconte entre deux verres d'alcool, en même temps qu'une vie d'amour et de désillusion, assortie d'une rancune tenace qui prépare un troublant final. Eugénie Lavenant restitue le tout d'un trait cash comme celui de Chantal Montellier, et mélancolique tel celui du grand maître argentin du noir et blanc José Muñoz.

Jean Vautrin, Eugénie Lavenant
Le pogo aux yeux rouges
SARBACANE
TIRAGE : 3 500 EX.
PRIX : 19,90 EUROS ; 80 P. ; N & B
ISBN : 978-2-84865-576-5
SORTIE : 2 JANVIER

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités