Politique

Le journaliste et homme politique Jean-Luc Bennahmias signe Les désarrois de Nicolas Hulot (L’Archipel, 5 septembre), dans lequel il tente de cerner les raisons qui ont poussé l’ex-animateur et défenseur de l’écologie à accepter d’entrer au gouvernement d’Edouard Philippe - en tant que ministre chargé de la Transition écologique et solidaire - alors qu’il avait jusqu’alors soigneusement décliné les propositions des précédents présidents. L’auteur, qui fut secrétaire national des Verts de 1997 à 2001, apporte aussi son éclairage sur la marge de manœuvre dont dispose Nicolas Hulot.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités