Polar

Danü Danquigny, "Peter Punk au pays des merveilles" (Gallimard) : Les amitiés poisseuses 

Danü Danquigny - Photo © Gallimard

Danü Danquigny, "Peter Punk au pays des merveilles" (Gallimard) : Les amitiés poisseuses 

Avec un talent et un souffle neufs, le deuxième polar de Danü Danquigny remet en selle cette bonne vieille figure emblématique du mauvais garçon qui, à peine sorti de prison, replonge dans les embrouilles. Tirage à 3000 exemplaires.

J’achète l’article 1.5 €

Par Cédric Fabre ,
Créé le 13.02.2022 à 11h00 ,
Mis à jour le 28.02.2022 à 14h52

C'est une histoire d'engrenage en apparence classique, mais loin d'être grippée ici : celle du malfrat décidé à se remettre dans le droit chemin mais qui, à la fois guignard et cabochard, va multiplier les choix néfastes au fil de mauvaises rencontres qu'il aura lui-même provoquées. Après avoir purgé six mois de prison, Desmond Sasse se jure pourtant qu'il va se tenir à carreaux « des coups de sang, des coups de gnôle et des coups de main aux copains ». Hélas, il est presque immédiatement arrêté par un flic persuadé qu'il sait quelque chose à propos du meurtre récent d'un conseiller régional du nom de Léonard Caprian, que Desmond a connu jadis. Les flics soupçonnent un vieil ami de Desmond, Richard Grifiss, d'être le meurtrier, puisqu'on a retrouvé chez celui-ci l'arme du crime. Et il se trouve que Richard a laissé de nombreux messages téléphoniques à Desmond, évoquant ses recherches sur la disparition mystérieuse et soudaine d'un ami et lui faisant des confidences sur des enveloppes bourrées de cash passant de main en main, de celles de tenanciers de bars à putes jusqu'à celles de responsables de chantiers de construction, en passant par celles de politiques.

Desmond a une dette morale envers Richard, avec qui il avait travaillé dans le même petit cirque, alors qu'il faisait son numéro de clown déglingué sous le surnom de Peter Punk... Décidé à innocenter son ami, il est passé à tabac, sauvé in extremis par une détective privée qui avait été embauchée par Richard. Avec elle, il se met à fouiner dans les bars interlopes, dont le lieu de débauche appelé Le Pays des Merveilles, et il renoue avec de vieilles amitiés poisseuses, comme Simon, son très médiocre avocat, ou Justin, devenu flic. Sans parler de son amour de jeunesse, Corynthe, qui avait sombré dans la toxicomanie avant de se retrouver en cabane pour couvrir Desmond... Au-delà de la meute de personnages nocifs qui ne cessent de surgir de son passé pour le corrompre à nouveau, ce sont les toxiques et aveuglants feux de la ville qui vont achever de le plomber : « Cette ville me tuera un jour ou l'autre. En attendant, la douce cité de Morclose se contente de me démontrer le panel de vexations et de brimades qu'elle est prête à dispenser à ceux qui en valent la peine, à la cohorte de riens qui peuple ses entrailles et dont j'ai le déshonneur d'être un rejeton presque anonyme ».

D'origine albanaise et installé au Canada, Danü Danquigny, qui fut flic puis détective privé, nous avait régalés d'un premier roman intrépide et étourdissant, Les aigles endormis. Il confirme ici qu'il est l'une de ces originales et nouvelles voix du polar français, au style vif et nerveux. Dopé aux chansons des Ramones, entre humour désabusé et passages aussi lyriques que mélancoliques, ce roman renouvelle avec brio cette bonne vieille rengaine qui nous serine que pour rater son avenir, rien ne vaut les accrocs d'un passé décomposé qu'on demeure incapable de laisser croupir au fond de soi.

Danü Danquigny
Peter Punk au pays des merveilles
Gallimard
Tirage: 3 000 ex.
Prix: 19 € ; 280 p.
ISBN: 9782072967450

Les dernières
actualités