De drôles d’oiseaux | Livres Hebdo

Par Olivier Mony, le 08.12.2017 4 janvier > Roman France > Jean Rolin

De drôles d’oiseaux

Jean Rolin - Photo HÉLÈNE BAMBERGER/P.O.L

Jean Rolin se mue en détective sur la piste de quelques aventuriers et ornithologues échappés du rêve impérial britannique.

Ce fut comme qui dirait un prodige. La découverte par un simple amateur d’ornithologie, en mai 2015, au sommet du Puy de Dôme, d’un petit oiseau qui n’avait rien à faire là. Un traquet kurde dont le nom seul indique l’incongruité de sa présence en Auvergne. Il n’en fallait pas plus à Jean Rolin, que ces tête-à-queue et autres oxymores géographico-historiques fascinent, pour se lancer sur la piste de ce singulier volatile. De sa zone d’hivernage à sa zone de reproduction, du Kurdistan à l’Irak et de l’Iran à la Turquie, qui ne sont pas, de nos jours, chacun en conviendra, et l’auteur des Evénements ou d’Ormuz (P.O.L, 2015 et 2013) en premier, les zones les plus indiquées de cette planète pour se livrer à l’inoffensif hobby d’observer les oiseaux, Jean Rolin poursuit sa quête du singulier traquet. C’est d’ailleurs moins lui qu’il va trouver que tous ceux qui, depuis le XIXe siècle, poursuivent le même rêve. Pour leur propre gloire, mais aussi très souvent celle de l’Empire britannique. Ainsi, l’on retrouve au fil des pages et des voyages, des lectures et des découvertes du narrateur, le célèbre explorateur Wilfred Thesiger, Lawrence que l’on ne disait pas encore d’Arabie, St. John Philby, père de Kim, le plus célèbre des transfuges communistes d’après-guerre et qui ne doit rien à son fils en matière d’audace et de dissimulation, et enfin, trait d’union entre chacun, le plus "bigger than life" de tous ces aventuriers, Richard Meinertzhagen. Espion et ornithologue (il aurait inspiré à Ian Fleming son célèbre héros), Meinertzhagen fut avant tout l’un des plus grands affabulateurs de son époque, falsifiant et volant dans les musées des milliers d’oiseaux pour s’attribuer la paternité de leur découverte. Avec cela, membre éminent de la "Gentry", commandeur de l’ordre de l’Empire britannique.

Bien entendu, porté par un humour très pince-sans-rire autant que par son érudition naturelle, Jean Rolin se régale de ces drôles d’oiseaux-là. Et le lecteur avec lui.

Olivier Mony

Jean Rolin
Le traquet kurde
P.O.L
Tirage : 6 000 ex.
Prix : 15 euros ; 176 p.
ISBN : 978-2-8180-3912-0

Thématique

Livre cité (1)

Auteurs cités (2)

close

S’abonner à #La Lettre