Disparition

Décès de Laurie Fabry, directrice de communication des éditions Le Robert

Laurie Fabry est reconnue par ses pairs comme celle qui a révolutionné la communication chez Le Robert. - Photo DR

Décès de Laurie Fabry, directrice de communication des éditions Le Robert

L’ancienne directrice de communication des dictionnaires Le Robert, qui a notamment porté au grand public le célèbre lexicographe Alain Rey, s’est éteinte à l’âge de 80 ans.

Par Elodie Carreira,
Créé le 24.11.2023 à 18h24

De 1991 à 2005, elle métamorphosa la communication des dictionnaires Le Robert, à l’époque où Alain Rey – disparu en 2020 - et sa femme, Josette Rey-Debove en étaient les piliers. Laurie Fabry s’est éteinte à l’âge de 80 ans, emportée par un cancer contre lequel elle aura lutté dix longues années.

« Elle contribua fortement à mettre en lumière la production lexicographique de la maison, et celles et ceux qui la faisaient », confie Charles Bimbenet, directeur général de la maison, à Livres Hebdo. Dans un billet du blog Mediapart, le journaliste Antoine Perraud retrace, dans un entretien, le parcours de cette ancienne attachée de presse du segment dictionnaires de Hachette et sa rencontre avec le lexicographe Alain Rey, en 1980. À l’époque, celui-ci cosigne avec Jacques Cellard le dictionnaire Français non conventionnel, qui met l'argot à l’honneur. Mandatée sur le lancement et la promotion de l’ouvrage, Laurie Fabry accompagne les deux compères de bistrots en librairies.

« Laurie obtenait tout ce qu’elle voulait »

Une dizaine d'années plus tard, Laurie Fabry est embauchée par Nathalie Coppinger, patronne du Robert. Très rapidement, l'attachée de presse devient directrice de la communication et réalise « d’incroyables dossiers de presse, très beaux, sur lesquels elle faisait intervenir des illustrateurs », nous raconte Laurence Laporte, ancienne directrice éditoriale de la maison. Elle y retrouve aussi Alain Rey, membre de l’équipe éditoriale et rédacteur en chef des publications.

Plateaux de télévision, radio, presse, Laurie Fabry envoie le lexicographe sur tous les fronts médiatiques et construit peu à peu sa popularité. Une première pour les rédacteurs du Robert qui n'avaient, jusque-là, jamais rencontré officiellement la presse. En 1993, alors que le Dictionnaire historique de la langue française fait carton plein – 100 000 exemplaires ont été vendus – la directrice de communication propose même à France Inter de donner la parole à Alain Rey ; ce qu'il obtient en animant l’émission « Le mot de la fin » jusqu’en 2006. Une prouesse qui n'étonne pas Laurence Laporte : « Laurie avait un charme extraordinaire et un incroyable contact avec tout le monde. C’est simple, elle obtenait tout ce qu’elle voulait ».

Les dernières
actualités