Disparition

Décès de Solange Fasquelle

Solange Fasquelle

Décès de Solange Fasquelle

Membre du jury du Prix Femina, Médaille de vermeil de l'Académie française, prix des Deux-Magots, la fille d'Edmée de La Rochefoucauld et ancienne épouse de l'éditeur Jean-Claude Fasquelle s'est éteinte à l'âge de 83 ans.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
avec afp,
Créé le 15.08.2016 à 18h25,
Mis à jour le 16.08.2016 à 16h28

La romancière française Solange Fasquelle, auteure de L'Air de Venise (Grasset), prix des Deux-Magots 1967, et membre du jury du Prix Femina, est décédée lundi à Paris à l'âge de 83 ans des suites d'une maladie, a-t-on appris auprès de sa famille.

Fille de la duchesse Edmée de La Rochefoucauld, elle avait écrit une vingtaine de romans, comme Le Congrès d'Aix (Julliard), prix Cazes en 1961, prix littéraire dont elle, a par la suite assuré la présidence. Les Amants de Kalyros (Grasset, 1971), prix des Gens de lettres, ou encore Les Falaises d'Ischia (Albin Michel), prix RTL en 1977 sont parmi ses ouvrages les plus connus.  Elle avait également reçu la Médaille de vermeil du prix d'Académie 1990 pour l'ensemble de son œuvre.

Son roman Le trio infernal, qui relate l'Affaire Sarrejani, et paru en 1974 aux Presses de la cité, avait été transposé au cinéma par Francis Girod, avec Michel Piccoli et Romy Schneider.

Solange Fasquelle était membre du jury du Prix Femina depuis 1992 et avait été présidente de 1990 à 1993 du Pen Club français, l'association internationale d'écrivains qui défend la liberté d'expression.

Née le 14 juillet 1933 à Paris, elle a tout d'abord travaillé aux études financières dans une banque puis est devenue directrice de la revue littéraire Le Cahier des saisons en 1956. Son premier roman, Malconduit a été publié en 1959 chez Julliard. Elle n'a plus rien publié depuis 2004, date de la parution de Mère (Grasset).

Solange Fasquelle était divorcée de Jean-Claude Fasquelle, l'ancien PDG des éditions Grasset et Fasquelle.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités