disparition

Décès d'Eric Carle, écrivain de "La chenille qui fait des trous"

Photo INSTAGRAM

Décès d'Eric Carle, écrivain de "La chenille qui fait des trous"

L’auteur de plus de 70 livres pour la jeunesse, dont le livre imagé La chenille qui fait des trous, est mort le 23 mai. 

Par Thomas Faidherbe,
avec AFP,
Créé le 27.05.2021 à 15h41,
Mis à jour le 27.05.2021 à 17h27

L'écrivain jeunesse Eric Carle s'est éteint le 23 mai, à l'âge de 91 ans, a annoncé sur les réseaux sociaux sa famille. Auteur de plus de 70 ouvrages, il a bercé plusieurs générations d'enfants avec son livre imagé La chenille qui fait des trous, traduit en 66 langues, et vendu à plus de 50 millions d'exemplaires dans le monde. Ce livre pour enfants, culte, comme une grande partie de son œuvre a été publié en France chez l'éditeur belge Mijade.

"C'est le coeur très lourd que nous vous annonçons qu'Eric Carle, auteur et dessinateur de La chenille qui fait des trous et de nombreux autres grands classiques, est décédé dimanche 23 mai, à l'âge de 91 ans", a annoncé son équipe sur les réseaux sociaux

Né en 1929 dans l'Etat de New York de parents allemands, Eric Carle passe son enfance en Allemagne Nazie. Pendant son adolescence, le jeune garçon survit à un bombardement aérien de Stuttgart et évite le service militaire. Dès lors, il décide de se consacrer à l'art en suivant un cursus artistique à Stuttgart. Il obtient son diplôme à la prestigieuse Académie des arts de Stuttgart. 

Après ses études, Eric Carle retourne dans son pays d'origine, les Etats-Unis. En 1952, il arrive à New York, un portfolio sous le bras, "un beau portefeuille à la main et quarante dollars en poche" lit-on sur son site Internet.

De l'Allemagne aux Etats-Unis

Dès son arrivée sur le territoire américain, Eric Carle se lance dans le monde de la publicité et travaille comme graphiste dans le département de promotion du New York Times, puis occupe les fonctions de directeur artistique dans une agence de publicité. Il écrit ses premiers livres pour enfants au milieu des années 60, dont Ours brun, ours brun, dis-moi ce que tu vois.
 
En 1969, l'auteur publie La chenille qui fait des trous, ouvrage aux pages trouées qui lui a permis d’acquérir une notoriété mondiale. Le livre illustré conte les aventures de ce petit insecte dont l'appétit ne cesse de croître. En l'espace d'une semaine, la chenille croque une pomme, deux poires, trois prunes, quatre fraises, cinq oranges, un gâteau au chocolat, du fromage... jusqu'à devenir un magnifique papillon multicolore.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ont fait part mercredi soir de leur tristesse. "Eric Carle est mort – mais il nous a laissé La chenille qui fait des trous, Brown Bear, Brown Bear – des livres que j’ai lus à mes enfants et désormais à mes petits-enfants", a tweeté l’actrice Mia Farrow, en hommage à l'auteur. 

Au total, Eric Carle a écrit plus de 70 livres, vendus à plus de 150 millions d’exemplaires. Mijade a réédité Petit nuage en mars dernier.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités