Disparition

Décès du médecin et écrivain Gérard Salem

Décès du médecin et écrivain Gérard Salem

Spécialiste en thérapies familiales, l’auteur de Tu deviens adulte le jour où tu pardonnes à tes parents (Flammarion-Versilio, 2018) est décédé d’une crise cardiaque, mercredi 10 octobre, à l’âge de 72 ans.
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 17.10.2018 à 16h03,
Mis à jour le 18.10.2018 à 14h34

Le médecin et écrivain lausannois Gérard Salem est décédé d’une crise cardiaque, mercredi 10 octobre, à l’âge de 72 ans. Auteur prolifique dans les domaines de la psychiatrie, de la psychothérapie et des thérapies familiales, il venait de publier Tu deviens adulte le jour où tu pardonnes à tes parents en mai 2018 (Flammarion-Versilio), roman épistolaire qui retrace le retour d’un fils auprès de sa famille après sept ans d’absence volontaire.
 
Né en 1946 à Beyrouth, Gérard Salem a passé son enfance au Proche-Orient entre l’Iran, le Liban et la Turquie avant de rejoindre Lausanne à 13 ans. Après des études de médecine, qu’il a poursuivies parallèlement à des cours de linguistique et de littérature en auditeur libre, il s’est spécialisé en psychiatrie et psychothérapie. Toujours dans la région lausannoise, il a travaillé à l’hôpital universitaire de Cery pendant près de dix-sept ans, puis exercé sa profession en pratique libérale. Il enseignait également (la thérapie systémique et l’hypnothérapie) dans les universités de Genève, Lausanne et Paris-6 et Paris-8.
 
En parallèle de ses carrières médicale et académique, Gérard Salem était un amoureux de l’écriture, comme sa sœur aînée, Gemma, et son frère cadet, Gilbert, tous deux écrivains. Il est l’auteur de nombreux articles et essais spécialisés parmi lesquels figurent les ouvrages Soigner par l’hypnose, coécrit avec Eric Bonvin (Elsevier Masson, 2017) et Le combat thérapeutique (Armand Colin, 2011, disponible uniquement en version numérique).
 
Inspiré tant par Montaigne et Rabelais que par les écrivains chinois Lu Xun et Qian Zhongshu (il a étudié le mandarin à l’université de Genève), Gérard Salem avait la curiosité des formes narratives variées: ses nouvelles, notes de voyage et chroniques (publiées sous pseudonyme dans Le Nouveau Quotidien entre 1991 et 1997) sont disponibles sur son site internet. Il est également l’auteur du roman Marc de café (L’Age d’homme, 2015) et de l’ouvrage jeunesse Tableaux de famille (La Joie de lire, 2016), illustré par Pierre Pratt.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités