Décès du scientifique et auteur Stephen Hawking | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 14.03.2018 à 09h26 (mis à jour le 14.03.2018 à 11h59) Disparition

Décès du scientifique et auteur Stephen Hawking

Stephen Hawking

Le physicien et cosmologiste, professeur de mathématiques, Stephen Hawking était l'un des scientifiques les plus connus du monde, notamment grâce à son best-seller mondial Une brève histoire du temps. Il avait 76 ans.

Stephen Hawking, physicien et cosmologiste britannique, spécialiste des trous noirs, est mort à 76 ans, a annoncé sa famille mardi 13 mars. Il était sans doute le scientifique le plus connu dans le monde, grâce à un livre, Une brève histoire du temps: du Big-bang aux trous noirs, best-seller international vendu à plusieurs millions d’exemplaires. Publié en France en 1989 chez Flammarion, il a été de nombreuses fois réédité. Pour les 40 ans de la collection "Champs Sciences", une édition spéciale est parue en octobre dernier, précédé d'un entretien avec Christophe Galfard. Dans cet ouvrage vulgarisateur, le scientifique retrace les grandes théories du cosmos depuis Galilée jusqu'à Einstein et expose les récentes découvertes des astrophysiciens.
 
Ce spécialiste du Big Bang et des singularités astrophysiques, s’intéressant aussi bien aux extraterrestres qu’à l’intelligence artificielle, professeur de mathématiques à Cambridge, durant près de 30 ans, par ailleurs paralysé par une sclérose latérale amyotrophique, était mondialement connu. Il évoquait son handicap comme il décryptait les peurs de l’espèce humaine. Son existence était une leçon de vie dont il récitait des mantras. "Le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance" disait-il.
 
Un scientifique qui transmettait par les livres
 
Ses livres ont fortement contribué à sa notoriété, au point de devenir le sujet d’un film biographique sorti en 2015, Une merveilleuse histoire du temps, qui valu un Oscar à son interprète, Eddie Reydmane. Le scénario avait été écrit à partir du livre Voyager vers l’infini: ma vie avec Stephen Hawking de sa première épouse, Jane Hawking (Terra Nova, 2015).
 
Il a également écrit son autobiographie La brève histoire de ma vie (Flammarion, 2013, J’ai lu, 2014). Condamné à une espérance de vie très courte, Stephen Hawking a été prolifique: Commencement du temps et fin de la physique (Flammarion, 1992), Qui êtes-vous Mister Hawking ? (Odile Jacob, 1994), Trous noirs et bébés univers (Odile Jacob, 1994), La nature de l’espace et du temps, coécrit avec Roger Penrose (Gallimard, 1997), L’univers dans une coquille de noix (Odile Jacob, 2001), Une belle histoire du temps (Flammarion, 2005), Petite histoire de l’univers: du Big-bang à la fin du monde (City, 2012), Y a-t-il un grand architecte dans l’Univers, en collaboration avec Leonard Mlodibow (Odile Jacob, 2013) et Dernières nouvelles des trous noirs (Flammarion-BBC France, 2016).
 
Le mystère Hawking
 
Sa fille Lucy le convainc, en 2007, de transmettre son savoir aux enfants. Ensemble, ils écrivent un ouvrage d’initiation, Georges et les secrets de l’Univers, premier volet d’une série qui compte aujourd’hui 5 tomes tous parus chez Pocket jeunesse.
 
Influençant de nombreux mathématiciens et scientifiques, ouvrant la voix à une science plus proche du grand public, il a aussi été le sujet de plusieurs livres. L’incroyable Stephen Hawking par Kitty Ferguson (Flammarion, 2012), A la recherche de Stephen Hawking d'Hélène Mialet (Odile Jacob, 2014) ou encore Stephen Hawking, un homme face à l’infini de Kristine Larsen (Dunod, 2009).
 
"Partout dans le monde, les gens me reconnaissent et veulent être photographiés à mes côtés. Ils veulent un héros de la science, comme l’était Einstein. Je corresponds au stéréotype du génie handicapé dans le fait que je suis clairement handicapé. Mais je ne suis pas un génie comme Einstein l’était" affirmait-il.
 
Stephen Hawking cherchait avant tout à décloisonner le Savoir: "si nous découvrons une théorie complète, elle devrait un jour être compréhensible dans ses grandes lignes par tout le monde, et non par une poignée de scientifiques. Alors, nous tous, philosophes, scientifiques et même gens de la rue, serons capables de prendre part à la discussion sur la question de savoir pourquoi l'Univers et nous existons. Si nous trouvons la réponse à cette question, ce sera le triomphe ultime de la raison humaine - à ce moment, nous connaîtrons la pensée de Dieu" écrivait-il dans son best-seller fondateur.
close

S’abonner à #La Lettre