Edition

A défaut d'écrans, le monde du cinéma écrit

Sharon Stone à Cannes en 2005 - Photo WIKICOMMONS / CC BY-SA 3.0

A défaut d'écrans, le monde du cinéma écrit

De février à avril, dix livres signés Thierry Frémaux, Michael J. Fox, John Water, Sharon Stone, mais aussi Dominique Besnéhard, Hélène de Fougerolles ou Hippolyte Girardot, sont publiés. Certains prennent la plume pour la première fois et tous racontent leur histoires et leurs combats, souvent à l'écart des plateaux et des tapis rouges.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 23.02.2021 à 16h39,
Mis à jour le 23.02.2021 à 17h00

Michèle Halberstadt, Née quelque part (Albin Michel, 3 février)
La productrice et distributrice (ARP Sélection) est aussi romancière. Cettte fois-ci, elle relate son enquête généalogique effectuée à partir de son patronyme, sur les traces de Max Halberstadt, gendre de Sigmund Freud dont il était aussi le photographe officiel. Elle a retrouvé la descendance de Max, installée à Johannesburg. Elle s'est également rendue en Pologne où sa famille paternelle a été décimée en 1934.

Thierry Frémaux, Judoka (Stock, 10 février)
L'auteur, Directeur de l'Institut Lumière de Lyon et délégué général du Festival de Cannes, retrace son parcours, de sa pratique du judo qui a influencé sa personnalité à ses postes actuels. Qu’est ce qui détermine un caractère, une inclination, un destin ? Un lieu géographique ou un milieu social, peut-être la fréquentation d’un mentor ou l'emprise d’une passion, une éducation, de toute évidence. Confronté, dans la banlieue lyonnaise, à la diversité des origines et des statuts dans un environnement sans contrainte, Thierry Frémaux se penche avec curiosité sur le chemin parcouru.

Hélène de Fougerolles, T'inquiètes pas maman, ça va aller (Fayard, 24 février)
Sa fille étant atteinte d'un trouble du spectre autistique, l'actrice de la série Balthazar, deux fois nommée aux César, relate son parcours pour accepter la différence de son enfant qu'elle a longtemps cachée au grand public. Elle évoque son déni, sa fuite, son combat, les rires et les larmes, les joies et les peines. Elle livre sa vision de la vie et du bonheur que cette expérience a fait évoluer.

Michael J. Fox, En avant vers le futur (Kero, 3 mars)
Mondialement connu pour son rôle dans Retour vers le futur, l'acteur est également une figure de la lutte contre la maladie de Parkinson, dont il souffre lui-même, grâce à la fondation qui porte son nom et qui est à la pointe de la recherche médicale dans ce domaine. Il revient sur son parcours, évoquant à la fois sa carrière et sa vie personnelle, affichant en toute circonstance un bel optimisme.
 


Véronique le Bris, 100 grands films de réalisatrices (Gründ, 4 mars)
La fondatrice et organisatrice du Prix Alice-Guy a fait une sélection de cent films réalisés par des femmes depuis les débuts du cinéma. De La fée aux choux d'Alice Guy, secrétaire de Léon Gaumont à Wonder Woman de Patty Jenkins, la journaliste a réalisé un guide à la fois pédagogique et pratique qui a vocation à faire connaître et reconnaître ce que les réalisatrices ont apporté au cinéma dans

John Waters, M. Je-sais-tout: conseils impurs d'un vieux dégueulasse (Actes Sud, 10 mars)
Le réalisateur américain, chantre du mauvais goût et auteur de films cultes (et queers) comme Polyester, Hairspray et Serial Mother, livre un récit entre mémoires et conseils de vie irrévérencieux complétés par de nombreux hommages, anecdotes et expériences personnelles.

Hippolyte Girardot, A plus (Plon, 25 mars)
Dans les années 1980, le comédien est employé par une mairie communiste de banlieue parisienne pour développer des ateliers de cinéma dans le sillage de la culture pour tous. Il découvre des petits délinquants et un monde qu'il ne connaît que par le cinéma. Il décide de les faire tourner dans un film avant que ses bobines ne soient un jour dérobées.

Sharon Stone, La beauté de vivre deux fois (Robert Laffont, 1er avril)
La star hollywoodienne (Total Recall, Basic Instinct, Casino) se confie sur sa vie, sa carrière et l'AVC qu'elle a subi en 2001. Elle aborde notamment l'importance de ses combats humanitaires sur son parcours de résilience. Sortie mondiale.
 


Dominique Besnéhard et Nedjma Van Egmond, Artmedia, une histoire du cinéma français (L'Observatoire, 7 avril)
L'ancien agent et désormais producteur retrace l'histoire de cette agence artistique fondée par Gérard Lebovici en 1970 et dirigée successivement par Jean-Louis Livi et Bertrand de Labbey. Elle a révolutionné le métier d'impresario et influencé la production de films. Elle compte parmi ses client les grands noms du cinéma français. Artmedia a servi d'inspiration pour la série Dix pour cent.

Luc Moullet, Mémoires d'une savonnette indocile (Capricci, 22 avril)
Réalisateur, producteur et critique de cinéma, l'auteur raconte son parcours, de sa formation de cinéphile à ses longs-métrages en passant par son passage aux Cahiers du cinéma.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités