états-Unis

Des auteurs américains demandent la grâce pour Snowden

Edward Snowden - Photo DR

Des auteurs américains demandent la grâce pour Snowden

Dans une lettre ouverte, 31 écrivains américains demandent à Barack Obama de gracier Edward Snowden, avant que l'actuel président ne quitte la Maison blanche.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 24.11.2016 à 15h46,
Mis à jour le 24.11.2016 à 16h34

31 auteurs américains ont demandé à Barack Obama d’accorder la grâce présidentielle à Edward Snowden, avant la fin de son mandat, dans une lettre ouverte publiée mardi 22 novembre dans le New York Time et reprise sur le site de la pétition en ligne "Pardon Snowden", lancée en septembre 2016. 
 
Parmi les signataires, on retrouve de grandes plumes des Etats-Unis comme Joyce Carol Oates, prix Pulitzer 1993 pour Reflets en eau trouble (Ecriture), Michael Cunningham, prix Pulitzer de la fiction 1999 pour Les Heures (Belfont) ou encore Michael Chabon, prix Pulitzer 2001 pour Les extraordinaires aventures de Kavalier & Clay (Robert Laffont). 
 
Un conflit entre "ce qui est juste et légal"

Selon eux, "le conflit qui existe entre les différentes conceptions de la vérité et entre ce qui est juste et légal est célèbre en philosophie mais infâme dans l’histoire. Cela décrit bien la situation difficile dans laquelle s’est trouvée Snowden quand il a été au courant des immenses efforts, clandestins et souvent illégaux, du gouvernement des Etats-Unis pour espionner la vie de ses propres citoyens".
 
Aujourd’hui, "l’homme qui a risqué sa propre liberté pour livrer cette information au public est exilé en Russie et est confronté à la perspective de rentrer chez lui pour y être traduit en justice et, en toute vraisemblance, être ensuite placé dans une cellule".
 
"En accordant la grâce présidentielle à Snowden et en lui permettant de revenir libre dans un pays qu’il aime, votre administration enverrait un message fort pour le futur. L’Amérique reste attachée à ses responsabilités démocratiques. Les innovations technologiques ne pourront pas faire plier notre Constitution mais, au contraire, elles devront se conformer à elle et renforcer les droits qu’elle confère", ajoutent-ils.
 
En exil à Moscou

En 2013, Edward Snowden, informaticien à la CIA et la NSA, rend publiques des informations classées secret-défense et concernant l'espionnage massif du gouvernement américain envers ses citoyens. Il est alors inculpé d’espionnage, vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux. Depuis juillet 2013, Edward Snowden vit en exil à Moscou.
 
De nombreux ouvrages ont, dès lors, été consacrés au lanceur d’alerte comme L’affaire Snowden : comment les Etats-Unis espionnent le monde (La Découverte), Nulle part où se cacher (Lattès), L’affaire Edward Snowden : une rupture stratégique (Economica), Que devons-nous aimer ? (Gallimard) ou encore Le dossier Snowden : les services secrets au cœur d’un scandale planétaire (Belin).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités