Des écrivains se mobilisent pour la libération du cinéaste Oleg Sentsov | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, avec Le Monde, le 21.08.2018 à 15h44 (mis à jour le 21.08.2018 à 16h28) Tribune

Des écrivains se mobilisent pour la libération du cinéaste Oleg Sentsov

Oleg Sentsov - Photo DR

Plus de soixante personnalités, dont 25 auteurs, ont signé une tribune qui demande la libération immédiate du cinéaste ukrainien. Publiée mardi 21 août sur le site du Monde, la tribune intervient au 100e jour de la grève de la faim du prisonnier.

Plus de soixante personnalités issues du monde du cinéma et du livre ont signé une tribune sur le site du le site du Monde, mardi 21 août, pour demander la libération immédiate du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, emprisonné en Russie depuis 2014. Cette tribune fait suite à celle parue dans le journal le 13 août, et signée notamment par la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, les auteurs Rithy Panh, Christophe Honoré et Riad Sattouf.

Au côté d’une quarantaine de cinéastes – pour la plupart déjà signataires d’une tribune publiée le 12 août sur le même site – vingt-cinq auteurs et éditeurs se sont ajoutés aux soutiens. La liste compte les éditeurs Brigitte Bouchard, à la tête de la collection "Notabilia" des éditions Noir sur blanc, Frédéric Boyer, directeur de P.O.L, et Geneviève Brisac, éditrice à L’Ecole des loisirs. On y trouve notamment les écrivains Philippe Claudel, Marie Darrieussecq, Didier Eribon, Annie Ernaux, Pierre Lemaitre, Jonathan Littell, Edouard Louis, Delphine de Vigan ou encore le traducteur André Markowicz. Les philosophes Slavoj Zizek, André Comte-Sponville ainsi que Frédéric Worms figurent également parmi les signataires avec cinq autres confrères.

En août 2015, le cinéaste, qui a ouvertement contesté l'annexion de la Crimée, sa région natale, par la Russie en 2008, a été condamné pour "terrorisme" et "trafic d'armes" à vingt ans de prison après un procès jugé "stalinien" par l’ONG Amnesty International. Ce mardi 21 août correspond au 100e jour de la grève de la faim entamée par le prisonnier pour protester contre sa condamnation.

"Oleg Sentsov peut mourir à tout moment, à chaque minute qui passe", rappelle la tribune qui s’indigne que "les dirigeants des Etats démocratiques, en particulier en Europe, restent presque silencieux".
 
"Aujourd’hui, au 100e jour de sa grève de la faim, nous réitérons notre appel aux dirigeants européens pour que soient mis en œuvre tous les pouvoirs et moyens de pression pouvant permettre la libération immédiate du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov", conclut le collectif.

Malgré plusieurs appels de la part de personnalités artistiques et politiques depuis mai dernier; Vladimir Poutine semble inflexible sur le cas du prisonnier, qui peut mourir d'un jour à l'autre.
 
 

La liste complète des signataires

Jacques Audiard, Lucas Belvaux, Julie Bertuccelli, Bertrand Bonello, Brigitte Bouchard, Frédéric Boyer, Rémi Brague, Geneviève Brisac, Pascal Bruckner, Dominique Cabrera, Robin Campillo, Laurent Cantet, Philippe Claudel, André Comte-Sponville, Catherine Corsini, François Croquette, Marie Darrieussecq, Arnaud Desplechin, Souleymane Bachir Diagne, Alice Diop, Michel Eltchaninoff, Didier Eribon, Annie Ernaux, Adélaïde Fabre, Eric Fassin, Philippe Faucon, Pascale Ferran, Emmanuel Finkiel, Hélène Frappat, Jean-Luc Godard, Yann Gonzalez, Joana Hadjithomas, Rachid Hami, Jean Hatzfeld, Thomas Jenkoe, Vergine Keaton, Héléna Klotz, Geoffroy de Lagasnerie, Alexandre Lança, Pierre Lemaitre, Jonathan Littell, Edouard Louis, Patricia Mazuy, André Markowicz, Anne-Marie Miéville, Jonathan Millet, François Ozon, Rithy Panh, Héloïse Pelloquet, Thierry de Peretti, Nicolas Philibert, Katell Quillévéré, Lola Quiveron, Christophe Ruggia, Serhiy Salov, Pierre Schoeller, Jacques Sémelin, Florence Seyvos, Christiane Taubira, Bertrand Tavernier, Delphine de Vigan, Régis Wargnier, Frédéric Worms, Slavoj Zizek.
close

S’abonner à #La Lettre