Polémique

Dessins de Van Gogh : le Seuil répond point par point au musée

Dessins de Van Gogh : le Seuil répond point par point au musée

 Suite au refus du musée Van Gogh d'Amsterdam - qui conteste l’authenticité des dessins attribués au peintre impressionniste et dévoilés par le Seuil mi-novembre - d’organiser un débat public, la maison d’édition publie un long argumentaire qui répond à ses contradicteurs. 

J’achète l’article 1.5 €

Par Pauline Leduc ,
Créé le 19.12.2016 à 13h57

Nouvel épisode dans l’affaire qui oppose, depuis la mi-novembre, le musée Van Gogh d’Amsterdam au Seuil sur l’authenticité du carnet de dessins attribués au célèbre peintre impressionniste et publié par l’éditeur le 17 novembre sous le titre Vincent Van Gogh. Le brouillard d’Arles – Carnet retrouvé. Face au refus du musée néerlandais d’organiser conjointement avec l’éditeur un débat public entre experts, la maison annonce ce 19 décembre dans un communiqué la mise en ligne sur son site, d’un document réfutant la mise en cause de l’authenticité  des 65 dessins de Vincent Van Gogh (disponible en pièce jointe).
 
Signé par Bogomila Welsh-Ovcharov, spécialiste de l’œuvre du peintre et auteur du texte accompagnant les dessins, ce document de 19 pages entend répondre, point par point, aux arguments du musée néerlandais. Ce dernier avait lui même publié un long communiqué début décembre dans lequel il soulevait un certain nombre d’éléments l’amenant à penser que les croquis n’étaient que des  imitations de l’œuvre de Van Gogh. En cause, notamment, l’encre utilisée, la technique, le style, la provenance et la fiabilité du carnet.
 
Des suppositions et non des preuves
 
Ces éléments "reposent sur des suppositions et non sur la moindre preuve contradictoire" écrit en introduction du texte Bogomila Welsh-Ovcharov avant d’ajouter : "les déclarations du musée procèdent d’une intention délibérée de dénier l’authenticité du carnet et, par voie de conséquences, de mettre en doute la provenance du carnet de croquis de Vincent Van Gogh". Après avoir répondu de manière très développée à chacun des doutes soulevés par l’institution néerlandaise, elle lui conseille « d’étudier tous les aspects de la question plutôt que de livrer un jugement hâtif ». Et conclut, en rappelant que les chercheurs du musée viennent de reconnaître l’authenticité du Coucher de soleil à Montmajour (Van Gogh) après l’avoir contestée il y a 22 ans.
 
Si le Seuil espère avec cette publication mettre un terme à la polémique, il se réserve d’agir par d’autres voies pour "obtenir réparation du préjudice subi du fait d’une campagne insidieuse et non fondée." 
 

Les dernières
actualités