Grands prix d'automne

Didier Decoin envisage de céder la présidence de l'académie Goncourt

Didier Decoin - Photo Benjamin Decoin

Didier Decoin envisage de céder la présidence de l'académie Goncourt

Le président de l’académie Goncourt a annoncé, dans un entretien publié par L’Obs vendredi 13 octobre, envisager de quitter ses fonctions en 2024.

Par Elodie Carreira,
avec AFP Créé le 13.10.2023 à 18h31

Le président de l’académie Goncourt Didier Decoin pourrait bien céder sa place en 2024. « On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve mais si le vote était aujourd’hui, je vous dirais non », a-t-il répondu au journal L’Obs qui l’interrogeait, vendredi 13 octobre, sur son intention de se représenter.

Lauréat du prix Goncourt en 1977 pour John l’Enfer (Seuil), Didier Decoin avait pris la présidence de l’institution en janvier 2020, à la suite de Bernard Pivot. Association reconnue d’utilité publique, l’académie Goncourt renouvelle chaque année son bureau. En janvier 2023, le président avait été réélu à neuf voix contre une.

Mais si celui-ci y renonce en 2024, le secrétaire Philippe Claudel et le juré Pierre Assouline pourraient volontiers prendre la succession. « Claudel en a envie, Assouline aussi, mais je n’ai pas l’impression qu’ils ont envie de mordre pour ça », a confié à L’Obs M.Decoin. Celui-ci a d’ailleurs estimé que les fortes dissensions nées de l’édition 2022 étaient depuis apaisées. « Il y a des pulsions, mais il n’y a pas de rancune. Ça ne fait pas partie de notre ADN », a-t-il ajouté.

Les dernières
actualités