Divine Comédie à Montpellier ce week-end | Livres Hebdo

Par Michel Puche, le 25.05.2016 à 13h15 (mis à jour le 25.05.2016 à 14h00) Festival

Divine Comédie à Montpellier ce week-end

Une affiche signée par Lorenzo Mattotti.

Le programme de la 31e Comédie du livre, du 27 au 29 mai, s’annonce toujours aussi prometteur, et tout en respectant les nouvelles directives du CNL sur la rémunération des auteurs.

A la veille de l’ouverture de la Comédie du livre, Régis Penalva, coordinateur et programmateur de la manifestation, est serein. Il a pu mettre en place la rémunération des auteurs qui participeront aux rencontres, aux nouvelles conditions tarifaires fixées par le Centre national du livre (CNL), et “sans réduire la voilure”. Au total, pas moins de 115 écrivains seront ainsi rémunérés, dont ceux de la délégation italienne puisque ce pays est l’invité d'une Comédie qui met chaque année une littérature étrangère à l'honneur.
 
Le budget supplémentaire (30 000 euros) qu’il a fallu trouver pour mettre en place la rémunération des auteurs, Régis Penalva l’a bouclé grâce à un “petit plus” du CNL, qui a fait passer sa subvention de 22 000 à 28 000 euros, et grâce à un engagement supplémentaire de la Métropole, présidée par Philippe Saurel, également maire de la ville de Montpellier. Une métropole qui depuis les cinq mandats successifs de Georges Frêche a beaucoup misé sur la culture.
 
L’affiche de cette 31e édition est prometteuse, autour de trois points forts ; l’Italie, Maylis de Kerangal et ses invités, et les auteurs du catalogue Verdier.
 
Si Erri de Luca s’est décommandé, la littérature transalpine sera tout de même représentée par 36 auteurs parmi lesquels Milena Agus, Andrea Bajani, Simonetta Greggio, le magistrat anti-mafia Roberto Scarpinato, qui s'entretiendra avec Edwy Plenel, ou Claudio Magris, géant de la littérature européenne, dont le dernier essai, Secrets, est paru chez Rivages.
 
Verdier et P.O.L


Maylis de Kerangal, qui a reçu une carte blanche, et qui viendra avec ses éditeurs Yves Pagès et Jeanne Guyon (Verticales), a choisi de s’entourer d’Olivia Rosenthal, Oliver Rohe, Jérôme Ferrari, Joy Sorman, Marie-Hélène Lafon…
 
Installé à Lagrasse depuis 1979 (dans le département voisin de l’Aude), Verdier, éditeur invité,  montrera les richesses de son catalogue avec notamment Patrick Boucheron, Pierre Bergounioux, Jean-Yves Masson, Mathieu Riboulet… Paul Otchakovsky-Laurens sera aussi présent, à l'auditorium du musée Fabre, aux côtés de deuxs romanciers de sa maison, Patrick Lapeyre et Gérard Gavarry. Et Nathalie Azoulay, autre auteur P.O.L., interviendra dans l'Orangerie du château de Castries, puisque cette Comédie se décentralise aussi en proposant des rencontres dans dix communes de la métropole.
 
comediedulivre.fr

Sur les mêmes thèmes (4 articles)

close

S’abonner à #La Lettre