Dossier Erotisme : la confusion des genres | Livres Hebdo

Par Clotilde Ravel, le 19.10.2018 (mis à jour le 19.10.2018 à 15h54) Dossier

Dossier Erotisme : la confusion des genres

Romance, érotisme - Photo OLIVIER DION

Alors que le sexe vient pimenter l'ensemble de la production romanesque, les éditeurs d'érotisme cherchent à se réinventer. Ils vont un peu plus loin dans la transgression dans un contexte de féminisation de la profession et des contenus. _ par Clotilde Ravel

Si la vague du new adult est légèrement en reflux, elle a encore de beaux restes et a changé la physionomie de l'édition de littérature générale. Fin octobre paraîtra la version poche de Darker : cinquante nuances plus sombres par Christian, et le cinquième tome de la série Cinquante nuances de Grey, par qui tout a commencé en librairie, devrait encore s'inscrire directement dans le classement des

Lire la suite (15 660 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre