Du glyphe dans Les furtifs | Livres Hebdo

Esther Szac, graphiste et typographe, a accompagné Alain Damasio dans la réalisation de son livre Les furtifs. - Photo DR

« Ce sont les signes diacritiques qui sont la clé [...]. Les accents, les trémas, les hatcheks, les ogonoks, toute cette poussière typographique qu'on néglige d'ordinaire... » : au détour d'un dialogue dans Les furtifs, publié en avril par La Volte, Alain Damasio glisse quelques mots à l'attention de son lecteur, séduit ou dérouté par un langage typographique complémentaire des 26 lettres de l'alp

Lire la suite (1 960 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématiques

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre