Édition : profession DA | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 06.09.2019 (mis à jour le 11.09.2019 à 16h47) Édition

Édition : profession DA

Le studio de création de Flammarion et J'ai lu. - Photo OLIVIER DION

Les directeurs artistiques de l'édition ont vu leur champ d'intervention s'accroître à mesure que la concurrence s'aiguisait sur les tables des libraires. Mais, en France, les garants du beau dans le livre ne sont pas toujours reconnus ni mis en lumière à la hauteur de leurs responsabilités. _ par Marine Durand

Rémi Pépin a beau chercher, il ne voit pas de directeur artistique «star» dans l'édition aujourd'hui. « Je peux vous citer dix Anglo-Saxons, car des maisons comme Penguin Books valorisent énormément leurs graphistes, mais ce n'est pas le cas en France. D'ailleurs, il n'existe pas un seul prix célébrant les meilleures couvertures de livres, ce qui est assez significatif », relève le graphiste free-

Lire la suite (15 090 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre