Edition: une Américaine sur cinq harcelée sexuellement | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, avec Publishers weekly, le 07.08.2018 à 14h58 (mis à jour le 07.08.2018 à 15h24) Etats-Unis

Edition: une Américaine sur cinq harcelée sexuellement

Campagne de publicité anti-harcèlement déployée à Washington DC (Etats-Unis) par l'organisation à but non lucratif Stop Street Harassment. - Photo ©STOP STREET HARASSMENT

Une enquête menée par le magazine professionnel américain Publishers Weekly’s rapporte que 22% des femmes ont été harcelées sexuellement sur leur lieu de travail.

Notre confrère américain Publishers Weekly a publié, vendredi 3 août, les résultats d’une enquête sur le harcèlement sexuel dans l’industrie du livre aux Etats-Unis. Sur 535 femmes interrogées, 115 — soit 22% d'entre elles— ont affirmé avoir été victimes de harcèlement sexuel sur leur lieu de travail. Les personnes issues des minorités ethniques semblent être davantage harcelées que les femmes blanches: sur les 91 personnes de couleur interrogées, 21% indiquent avoir été harcelées contre 17% des 563 femmes blanches. 
 
Au total, 664 personnes ont répondu aux questions. Si la plupart (77%) indique que leur entreprise a bien adopté des politiques de prévention et d’action pour lutter contre le harcèlement sexuel, seules 40% des femmes estiment que leur plaintes ont été suivies et 55% ignorent si c’est le cas. Selon l’enquête, "les maisons d’édition aux revenus compris entre 10 et 100 millions de dollars sont les entreprises au plus haut pourcentage de plaintes pour harcèlement sexuel".
 
Pour la majorité des femmes (56%), le harcèlement s’est produit à leur bureau et 34% affirment en avoir été victime lors d’un congrès ou d’une foire du livre. Dans l’entreprise, "les départements de ventes et de marketing sont ceux où le harcèlement est le plus répandu, suivi par celui du management", souligne l’enquête. L’une des raisons de cette différence avec le service éditorial – où 13% des femmes disent avoir été victimes de harcèlement – serait la présence plus importante d’hommes dans les équipes de ces deux départements aux Etats-Unis.

Une enquête similaire lancée en novembre 2017 par The Bookseller révélait qu'au Royaume-Uni, 50,7 % des professionnels de l’édition auraient été victimes de harcèlement sexuel sur leur lieu de travail. 
close

S’abonner à #La Lettre