Elif Shafak : du côté des déclassés | Livres Hebdo

Par Kerenn Elkaim, le 13.12.2019 (mis à jour le 13.12.2019 à 00h30)

Elif Shafak : du côté des déclassés

Elif Shafak. - Photo LEONARDO CENDAMO/LEEMAGE

Née à Strasbourg, installée à Londres, Elif Shafak reste menacée en Turquie.

Tic-tac, tic-tac. Il ne reste que « 10 minutes et 38 secondes » avant que le rideau de l'âme ne se ferme définitivement. Leila vient de passer de vie à trépas, mais ce laps de temps précieux lui permet de revisiter toute son existence. Lorsque l'auteure à succès (traduite en cinquante langues), Elif Shafak, fait de même, elle revoit une petite fille qui a grandi dans « une famille turque pas très

Lire la suite (3 580 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre