Roman/France 4 mars Marc Cheb Sun

Les primo romanciers ont le vent en poupe, alors pourquoi ne pas leur consacrer une collection ? Tel est le pari de Mahir Guven, Goncourt du Premier Roman avec Grand frère. Cette fois, il épaulera les autres, puisqu'il est chargé du label découverte de Lattès. « La Grenade » se revendique comme « une explosion de nouvelles voix, guidée par une seule boussole : la sincérité ». Marc Cheb Sun lance les festivités. Auteur, éditorialiste, créateur de performances théâtrales ou animateur d'ateliers d'écriture, il prône une société multiculturelle. Ce texte en reflète ses partis pris. Il part du principe que l'« on doit créer nos histoires, raconter nos trucs à nous tout en restant exactement dans la rythmique ». Celle qui s'impose ici, débute par un crime à la mairie. « Le tragique c'est l'irrémédiable. » Pour saisir l'ampleur du drame, la trame revient sur les « cinq semaines de folie » qui ont précédé l'événement.

Samba en est l'un des protagonistes. Cet autiste de 17 ans redoute de tomber sous tutelle, alors il doit apprendre à se débrouiller. « Je vois, je respire, je mange, je rêve. Je parle beaucoup. J'suis dans ma bulle, bulle, bulle. » Seul son voisin, Eros a le droit d'y pénétrer. Et puis, il y a la sœur aînée, Aïssatou, « la reine du quartier. Sans elle y'a rien. Pas d'monde. Pas d'vie. », assure Samba. Mais elle endosse toutes les responsabilités, trop peut-être. Leur récit s'inscrit dans un quartier animé de Paris, théâtre de conflits politiques et artistiques. Ce roman social dynamique progresse sur un rythme entraînant, quasiment rhapsodique. Le langage de Cheb combine oralité et inventivité. Il est entrecoupé de passages énigmatiques et dramatiques. « Une cadence. Des soupirs, des claquements, une gifle peut-être. » Ce rébus hypnotique nous donne des indices d'une fin annoncée. Que va-t-elle nous révéler ?

Marc Cheb Sun
Et je veux le monde
JC Lattès
Tirage: 6 000 ex.
Prix: 19 euros ; 336 p.
ISBN: 9782709666206





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités