Ex-Chapitre

Ex-Chapitre : Baume et Privat redémarrent

La librairie Privat à Toulouse, inaugurée le 27 juin. - Photo DR/Librairie Privat

Ex-Chapitre : Baume et Privat redémarrent

Les anciens magasins Chapitre de Montélimar et de Toulouse sont relancés sous la houlette de leurs nouveaux propriétaires respectifs.

J’achète l’article 1.5 €

Par Clarisse Normand ,
avec Créé le 27.06.2014 à 03h06

La Nouvelle Librairie Baume à Montélimar et Privat à Toulouse ont été inaugurées respectivement les 25 et 27 juin. Deux événements qui symbolisent pour chacun de ces anciens magasins Chapitre repris par des libraires indépendants (1) une véritable renaissance, comme en témoigne leur réaménagement.

A Montélimar, où l’établissement occupe 400 m2 d’un bâtiment historique, le changement est impressionnant à l’issue des trois mois de travaux après le rachat, effectif au 1er janvier. Alors que des éléments originels du bâti ont été remis en valeur, de nouvelles entrées de lumière naturelle ont été créées, le mobilier et l’éclairage ont été adaptés sur mesure en fonction des rayons et l’escalier reliant le rez-de-chaussée (littérature, poche, sciences humaines) et le premier étage (pratique, jeunesse, BD, scolaire) a été dégagé "afin de le rendre plus visible et d’inciter les gens à monter", explique François Veyrié, propriétaire de la librairie depuis le 1er janvier, avec sa femme Florence (La Maison jaune à Neuville-sur-Saône). Résultat, depuis sa réouverture au début d’avril, la librairie affiche des progressions de chiffre d’affaires de "24 % en avril, 21 % en mai et 10 % en juin", précise l’entrepreneur, qui ne cache pas avoir misé gros sur le réaménagement en y investissant 350 000 euros.

A Toulouse, Benoît Bougerol, propriétaire depuis septembre 2013 de Privat et patron de La Maison du livre à Rodez, profite du festival local Le Marathon des mots, programmé du 26 au 29 juin, pour fêter à la fois "les 175 ans de la librairie reprise, son retour à l’indépendance et la rénovation de ses espaces littérature et jeunesse, situés au rez-de-chaussée". Dans le cadre du réaménagement partiel du magasin, gondoles et présentoirs ont été supprimés au profit de tables carrées sur roulettes, l’objectif étant d’aérer l’espace et d’offrir une visibilité maximale. Dans la foulée, la librairie vient de finaliser la rénovation de sa façade. "Nous devons faire voir et savoir que la librairie existe toujours et qu’elle reprend vie", explique Benoît Bougerol qui a investi 200 000 euros dans ce réaménagement. "Aujourd’hui nous avons retrouvé l’équilibre financier grâce à l’amélioration de nos marges, mais nous devons relancer le chiffre d’affaires." Clarisse Normand

(1) Les reprises ont été réalisées avec les aides de l’Adelc et du CNL.

27.06 2014

Les dernières
actualités