Fausses citations : Houghton Mifflin Harcourt retire un livre de la vente | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, avec afp, le 31.07.2012

Fausses citations : Houghton Mifflin Harcourt retire un livre de la vente

Jonah Lehrer

John Lehrer, auteur d'Imagine : How Creativity Works, a reconnu avoir inventé ou manipulé des citations de Bob Dylan pour son livre.

Jonah Lehrer, auteur d'un livre sur le processus de création, Imagine : How Creativity Works (Houghton Mifflin Harcourt), a démissionné hier de la rédaction du prestigieux magazine The New Yorker où il tenait un blog intitulé Frontal Cortex, après avoir du reconnaître avoir inventé ou manipulé des citations de Bob Dylan, légende du folk américain, pour son essai.

A 31 ans, l'auteur de Proust était un neuroscientifique : ces artistes qui ont devancé les hommes de science (Robert Laffont, 2011), dont l'agent est le célèbre Andrew Wylie, avait vu plusieurs des citations attribuées au chanteur dans son ouvrage contestées par Michael C. Moynihan, un autre journaliste, spécialiste de Dylan.

Dans un article publié lundi par le magazine en ligne Tablet, M. Moynihan avait indiqué avoir interrogé M. Lehrer sur sept citations rapportées dans son ouvrage, "trois qui n'apparaissent nulle part ailleurs, en tout cas pas telles que dans le livre; trois qui comportent des éléments de véritables citations de Dylan; et une qui est totalement retirée de son contexte pour se plier à la narration d'Imagine".

Après avoir initialement affirmé que les citations provenaient de rushes inédits du documentaire No Direction Home réalisé par Martin Scorsese sur le légendaire musicien, M. Lehrer a finalement reconnu qu'il n'en était rien, et assuré avoir "paniqué", selon l'article de M. Moynihan.

Jonah Lehrer a alors démissionné du New Yorker et présenté ses excuses pour ses "mensonges", selon un communiqué publié lundi par son éditeur, Houghton Mifflin Harcourt, cité par le New York Times. L'éditeur a par ailleurs indiqué que les exemplaires papier du livre seraient retirés de la vente. Il a également demandé que les exemplaires invendus soient retournés le plus rapidement possible.

Depuis sa sortie en mars, le livre s'était vendu à plus de 200 000 exemplaires, papier et numérique confondus, et figurait en 14e position (papier) et 22e (numérique) sur la dernière liste des meilleurs ventes d'essais du New York Times. Il était 105e meilleure vente sur Amazon.com avant que le cybermarchand ne bloque les achats du livre dans l'après midi même.

close

S’abonner à #La Lettre