François Rioux remporte le premier Prix des libraires de poésie québécoise | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 26.05.2015 à 15h42 (mis à jour le 26.05.2015 à 16h00) Québec

François Rioux remporte le premier Prix des libraires de poésie québécoise

Le poète québécois François Rioux - Photo © LE QUARTANIER / JUSTINE LATOUR

Le poète québécois François Rioux a remporté la première édition du Prix des libraires de poésie québécoise, remis lundi 25 mai lors du Festival de poésie de Montréal. 

La première édition du Prix des libraires de poésie québécoise, organisé dans le cadre du Festival de poésie de Montréal, a récompensé, lundi 25 mai, le poète François Rioux, originaire de Laval, pour son recueil Poissons volants (Le Quartanier). 

Ce prix littéraire, coordonné par l'Association des libraires du Québec (ALQ), veut fournir une nouvelle visibilité à la poésie québécoise et valoriser le travail des libraires spécialisés en poésie. 

François Rioux reçoit ainsi une bourse de 1 000 dollars canadiens (environ 730 euros), remise par le Festival de la poésie de Montréal, partenaire du Prix des libraires québécois, catégorie poésie. Pour cette première édition, plus d'une centaine de libraires de la Belle Province ont participé au vote.

Touché par l'attribution de ce prix, François Rioux a rendu hommage aux libraires: “Quand ils parlent aux lecteurs, les libraires ne sont pas tristes mais ils ont lu beaucoup de livres, ils savent en parler, ils en parlent avec passion, ils montent des rayons pour qu'on puisse bouquiner, ils savent mettre entre nos mains ce que nous cherchons, mais aussi ce que nous ne connaissons pas encore. [...] De bons libraires, on a encore la chance d'en connaître, on sait qu'ils sont précieux, allons les voir.”

Poissons volants de François Rioux a devancé Les jours sans tain de Benoît Chaput (L'Oie de Cravan), Outrenuit de Benoit Jutras (Les Herbes rouges) et L'Année des trois printemps d'Isabelle Lamarre (L'Oie de Cravan).
close

S’abonner à #La Lettre