Essai/France 24 octobre Antoine Idier

Naguère considérée comme une maladie mentale par l'OMS, délit en droit français jusqu'en 1982, l'homosexualité ne se montrait pas forcément au grand jour. Hormis quelques scandaleuses sommités, qui en étaient, c'était en général le secret du placard ou l'ombre de la coulisse - la double vie.

Alors comment faire l'histoire de cette communauté de mœurs et de désir, si discrète par peur des représailles et sous le joug d'une atavique répression ? En dépouillant les archives, pardi. Affiches, revues passées sous le manteau, ou journaux plus prosélytes, tracts, correspondances, photos... Antoine Idier, sociologue et historien, à qui l'on doit déjà Les vies de Guy Hocquenghem. Politique, sexualité, culture (Fayard, 2017), essai biographique sur l'un des leaders du FHAR (Front homosexuel d'action révolutionnaire), poursuit ses investigations pour une contre-histoire queer, qui prend ici la forme d'un beau livre chez Textuel : LGBT + : Une histoire de luttes de 1890 à nos jours. On y croise Barthes, Foucault ou Roger Peyrefitte, l'auteur des Amitiés particulières, mais aussi Natalie Barney, Colette ou encore la silhouette d'Herculine Barbin par l'entremise du philosophe des Mots et les choses qui sauva le témoignage de cet hermaphrodite des oubliettes de l'Histoire. De la policée Arcadie, revue littéraire et scientifique des années 1950, aux campagnes chocs de prévention contre le sida ou des Panthères roses pour la « PMA pour toutes », des
clichés du bal travesti du Magic City dans l'entre-deux-guerres au texte de loi du « mariage pour tous » paru au Journal
officiel
, les documents sont commentés par des spécialistes et - ou acteurs du milieu LGBT (Patrick Cardon, Hélène Hazera, Bruno Perreau, Sébastien Chauvin), de plusieurs générations. Une fascinante archéologie du gay savoir.

Antoine Idier
Archives des mouvements LGBT : de 1870 à nos jours
Textuel
Tirage: 4 000 ex.
Prix: 39 euros ; 256 p.
ISBN: 9782845976979





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités