Paris

120 000 références seront disponibles chez Gibert Joseph, boulevard Barbès, à Paris. - Photo OLIVIER DION

Le 11 décembre, un mois seulement après avoir signé la reprise du local qu’occupait Virgin sur le boulevard Barbès à Paris (1), Gibert Joseph a ouvert les portes de son nouveau magasin (2 000 m2). Reprenant le mobilier et la signalétique de son prédécesseur, le nouveau venu arrive en revanche « avec un assortiment trois fois plus important », selon Marc Bittoré, P-DG de l’enseigne. A côté des rayons musique, vidéo et papeterie, sa librairie accueille ainsi quelque 120 000 références. Dirigé par Olivier Sinson (ex-directeur des magasins d’Orgeval et de Saint-Germain-en-Laye) et employant 27 personnes, dont la moitié venant de Virgin, le nouvel établissement vise bien sûr l’ancienne clientèle de la chaîne disparue, mais aussi celle des étudiants du nord de la capitale, regroupant les annexes de la Sorbonne et de Paris Diderot et, à partir de 2018, le campus Condorcet.

Six ans après l’ouverture d’un point de vente de 800 m2 au sein du quartier Paris Rive gauche (13e arrondissement), l’enseigne née dans le Quartier latin (6e) étend son maillage sur la capitale. Avec 29 magasins dans l’Hexagone en 2012, elle avait réalisé un CA de 123 millions d’euros dont 85 millions avec le livre.

Clarisse Normand

(1) Voir LH 972 du 1.11.2013, p. 42.


13.12 2013

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités