Anniversaire

Les 20 ans des éditions Guérin, à Chamonix, seront marqués le 5 novembre par la publication d’un livre anniversaire exceptionnel. 100 alpinistes sera tiré à 3 500 exemplaires et vendu 99 euros, dans un format hors norme avec coffret. Un pari audacieux, qui enregistre déjà plus de 1 200 notés.

L’ouvrage, qui réunit 100 portraits inédits rédigés par des auteurs maison ou par de grandes plumes (Jean-Christophe Rufin, Philippe Claudel, Erri De Luca…), forme un bel hommage au fondateur de la maison, Michel Guérin, décédé en 2007 et qui avait eu l’idée de ce projet. Non pas un palmarès mais des choix subjectifs, présentés comme autant de cordées : Hermann Buhl par Reinhold Messner, Lionel Terray par Jean-Louis Etienne ou Walter Bonatti par Joe Simpson.

Au-delà de cet anniversaire, 2015 marque surtout une année de changements pour cette maison rachetée en 2011 par le mécène Frederik Paulsen, riche patron du groupe pharmaceutique Ferring (1). La fusion avec les éditions Paulsen est parachevée et les fameux livres rouges sont maintenant publiés sous la responsabilité de Christophe Raylat.

Deux autres collections structurent désormais le catalogue Paulsen. "Démarches", entamée avec l’énorme succès d’une Immortelle randonnée racontée par Jean-Christophe Rufin (350 000 exemplaires vendus), est dirigée par Marie-Christine Guérin, qui fut l’épouse de Michel Guérin. Au 1er janvier, elle sera secondée, au poste de directrice-adjointe de la collection, par Fabienne Reichenbach, 41 ans, déjà conseillère éditoriale depuis 2013, et ancienne cofondatrice de l’agence Sofab avec Sophie Chédru.

La collection "Exploration", dans les locaux des éditions Paulsen, à Paris, qui s’est spécialisée dans le monde polaire, est animée par Isabelle Parent, avec Christian de Marliave dans le rôle de directeur scientifique (et de "monsieur expédition" pour les voyages de l’intrépide Frederik Paulsen). Ce pôle éditorial s’est également étoffé en 2015, avec l’embauche de Laure Giroir au poste d’assistante d’édition.

Trois collections, mais une seule ligne éditoriale, "aventure et littérature", définie il y a vingt ans par Michel Guérin et que Frederik Paulsen a fait sienne.

Michel Puche

(1) Voir "Frederik Paulsen, multipolaire", LH 1014, du 17.10.2014, p. 23.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités