meilleures ventes

Le Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 10 au 16 février, n’enregistre qu’une seule arrivée : celle de Ce que savait la nuit, un roman noir de l’Islandais Arnaldur Indridason, en poche (Points) à la 13e place. Ce titre n’appartient pas à la saga d’Erlendur mais met en scène un nouveau policier à la retraite, Konrad, contraint de reprendre une enquête suite à la découverte du cadavre d’un homme d’affaires disparu depuis 30 ans.

De son côté Michel Bussi, en 4e position la semaine dernière, prend la tête du Top 20, avec Au soleil redouté (Presses de la cité). Avec Ghost in love, 2e, Marc Levy (Pocket) gagne quatre places et Frédéric Saldmann avec On n’est jamais mieux soigné que par soi-même (Albin Michel), 3e, remonte de trois rangs. Ils chassent respectivement à la 5e et 6e places, Miroir de nos peines, de Pierre Lemaitre (Albin Michel, auparavant en 2e position) et le volume 10 de Dragon ball super, d’Akira Toriyama et Toyotaro (Glénat, auparavant en tête).

Le Top 20 reste majoritairement occupé par les poches avec dix titres. Le Livre de Poche est leader avec 6 titres, suivi de Pocket (2 titres), de Folio et de Points (1 titre chacun).

De son côté, leader en BD cette semaine, La fille de Vercingétorix, 38e aventure d’Astérix signée Jean-Yves Ferri et Didier Conrad (Albert René), meilleure vente 2019 avec 1,6 million d’exemplaires vendus dans l’année, figure toujours au palmarès, en 15e position.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités