Inger-Maria Mahlke remporte le Prix du Livre Allemand 2018 | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, le 08.10.2018 à 21h54 (mis à jour le 10.10.2018 à 12h02) Proclamation

Inger-Maria Mahlke remporte le Prix du Livre Allemand 2018

Copie d'écran du journal d'Arte annonçant la lauréate du prix du livre allemand 2018 - Photo ARTE

Le prix du Livre allemand 2018 a récompensé, lundi 8 octobre, Inger-Maria Mahlke pour son roman Archipel (Rowohlt). Il sera édité en France par Métailié.

Décerné par la Fondation de l’Association des éditeurs et libraires allemands et doté de 25 000 euros, le prix du Livre allemand 2018 a été remis le 8 octobre, à la veille de l'ouverture de la Foire du livre de Francfort à Inger-Maria Mahlke pour son roman Archipel (Rowohlt). Les éditions Métailié viennent d’acquérir les droits de ce livre qui paraîtra en France d’ici à 2020.

Elle succède à Robert Menasse lauréat 2017 pour son roman Die Hauptstadt ("La capitale") publié chez Suhrkamp.

"Cet archipel, et plus précisément l'île de Ténériffe, décor du roman, se trouve aux confins de l'Europe. L'histoire coloniale et celle des dictatures européennes du XXe siècle s'y rencontrent. Inger-Maria Mahlke évoque de manière précise et cohérente une période allant de 1919 à aujourd'hui", explique le jury du prix dans un communiqué. Le roman raconte la vie de trois familles de classes sociales différentes profondément marquées par l'histoire de l'Espagne.

Les cinq autres finalistes primés
Les cinq autres finalistes, qui recevront 2 500 euros chacun, sont : María Cecilia Barbetta, Nachtleuchten (S. Fischer), Maxim Biller, Sechs Koffer (Kiepenheuer & Witsch), Nino Haratischwili, Die Katze und der General (Frankfurter Verlagsanstalt), Susanne Röckel, Der Vogelgott (Jung und Jung) et Stephan Thome, Gott der Barbaren (Suhrkamp).

Le jury 2018 était composé de : Christoph Bartmann (Goethe-Insitut Varsovie), Luzia Braun (ZDF), Tanja Graf (Literaturhaus Munich), Paul Jandl (critique littéraire indépendant), Uwe Kalkowski (blog littéraire Kaffeehaussitzer), Christine Lötscher (critique littéraire indépendante) et Marianne Sax (librairie Marianne Sax, Frauenfeld).
close

S’abonner à #La Lettre