Javier Cercas et Georges Roque, lauréats du premier prix André-Malraux | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 23.11.2018 à 16h01 (mis à jour le 26.11.2018 à 09h25) Proclamation

Javier Cercas et Georges Roque, lauréats du premier prix André-Malraux

Javier Cercas et Georges Roque - Photo DR AICAFRANCE/OLIVIER DION

Pour sa première édition, le prix littéraire a couronné un romancier espagnol et un philosophe français. La remise de la récompense aura lieu le jeudi 20 décembre.

Le prix André-Malraux 2018 du roman engagé a été attribué, vendredi 23 novembre, à l’écrivain espagnol Javier Cercas pour Le monarque des ombres (traduit de l'espagnol par Aleksandar Grujicic et Karine Louesdon) paru chez Actes Sud. Celui de l’essai sur l’art revient à Georges Roque pour Quand la lumière devient couleur publié par Gallimard.

Il s’agit de la première édition de ce prix dédié à l’auteur de La condition humaine (Gallimard, 1933).
 
"En racontant le parcours de son grand-oncle, mort à dix-neuf ans, après s’être engagé dans la Phalange au côté de l’armée franquiste, Javier Cercas a décidé de regarder en face le passé de son pays et de le questionner jusque dans sa propre famille et dans sa propre conscience", écrit le jury dans un communiqué, qui précise que "cette démarche résonne avec l’engagement d’André Malraux dans la guerre d’Espagne".
 
Pour l'essai sur l'art, les jurés ont distingué le philosophe et historien d’art Georges Roque pour "sa réflexion originale sur la couleur et la lumière" qui "questionne leurs rapports complexes sous le prisme de l’histoire des grands peintres coloristes. (…) Cette réflexion singulière fait écho aux Voix du silence d’André Malraux".
 
La somme de 1933 euros ainsi qu’un tour du monde en avion seront remis à Javier Cercas lors de la remise du prix, prévue le 20 décembre. Georges Roque se verra octroyer la même bourse, ainsi qu’un week-end à Washington pour visiter la National Gallery.
 
Les membres du jury du prix André-Malraux sont Karin Tuil, Laurence Debray, Diana Widmaier Picasso, Hélène Sallon, Matthieu Garrigou-Lagrange, Adrien Goetz et Alexandre Duval-Stalla (président).
close

S’abonner à #La Lettre