Election présidentielle

Les réponses au questionnaire du SNE de Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France Insoumise. Document complet en pièce jointe.

Si vous êtes élu en 2017, quelles actions concrètes comptez-vous entreprendre pour maintenir la diversité de la création littéraire et de sa diffusion, conserver et valoriser le patrimoine écrit et promouvoir le livre et la lecture, notamment auprès de la jeunesse ?
 
« La question de la diffusion est indissociable de celles de l’édition et de sa pluralité, du nombre de librairies actives et de leur santé économique. Nous voulons renforcer la formation à l’édition, aider les petits et moyens éditeurs par des prêts à taux zéro pour les premiers tirages (sur dossiers et en tenant compte d’aides déjà obtenus du CNL), sécuriser leur trésorerie et faciliter leur accès à la diffusion, et renforcer les aides à la librairie afin d’assurer des débouchés à la création et la diffusion. »
 
Si vous êtes élu en 2017, quelles mesures concrètes envisagez-vous de mettre en œuvre pour renforcer la promotion du livre français et de la pensée française dans l’espace francophone et dans le monde ? (maintien et développement des dispositifs d’aide à la traduction ? maintien des chargés du livre dans les ambassades… ?)
 
« Nous reviendrons sur les réductions d’effectifs et les coupes budgétaires qui ont gravement déstructuré et affaibli le réseau diplomatique français à l’étranger. En ce sens, nous augmenterons le nombre d’attachés du livre et ouvrirons de nouveaux bureaux spécialisés. »
 
Si vous êtes élu en 2017, vous engagez-vous à garantir le maintien en France de la loi sur le prix unique du livre, papier et numérique, et promouvoir ses principes aux niveaux européen et international ?
 
«  Notre Livret Culture se prononce clairement en faveur du prix unique du Livre ; cependant il met aussi l’accent sur d’autres périls qui menacent, en particulier, la librairie, dont la désertification commerciale des centres-villes. (…) Nous souhaitons aussi une réorientation de la commande publique de livres vers les librairies indépendantes, qui, entre autres effets, confortera leur assise économique ».
 
Si vous êtes élu en 2017,
-vous engagez-vous à  préserver le Droit d’auteur ? Si oui, de quelles manières? Quelles seront notamment vos propositions pour maintenir un cadre juridique équilibré, limiter les exceptions, et lutter contre les fraudes et le piratage?
- le droit d’auteur et avec lui la rémunération de la création et la diversité éditoriale, seront-ils des thèmes que vous porterez également à l’international?
 
« Nous nous prononçons pour un relèvement du droit d’auteur contractuel dans les différents secteurs d’édition (littérature, poche, sciences humaines…), aujourd’hui compris entre 6 et 8% en moyenne, à un plancher de 12%. Nous souhaitons également revoir le statut des auteurs et illustrateurs de BD et de jeunesse, dans le sens d’une meilleure prise en compte de leur travail. »
 
Si vous êtes élu en 2017, vous engagez-vous à maintenir un même taux de TVA réduit pour le livre (papier et numérique) et reconnaître ainsi le livre comme un bien de première nécessité ?
 
« Nous nous sommes engagés à maintenir un taux égal de TVA pour le physique et le numérique. Nous nous étions élevés contre la hausse de la TVA à 7%, et sommes favorables à tous efforts pour mettre les livres ou fichiers numériques à la portée du plus grand nombre, y compris une amélioration du pouvoir d'achat des ménages couplée à une mobilisation publique en faveur de la lecture et l'écriture dès l'enfance. »
 
Si vous êtes élu en 2017, quelles mesures envisagez-vous de prendre pour assurer des conditions loyales de concurrence entre les deux secteurs publics et privés? Et quels outils mettrez-vous en place à cette fin?
 
« Nous nous prononçons donc, dès le début du quinquennat, pour la détermination, par une autorité publique reconnue et en concertation entre les deux secteurs, de modalités d’associations entre public et privé qui leur assure des conditions satisfaisantes de coexistence, comptables et tarifaires en particulier. »
 
Si vous êtes élu en 2017, vous engagez-vous à garantir aux lecteurs qu’ils ne seront pas enfermés dans des formats propriétaires ? Si oui, quelles mesures, notamment économiques, vous engagez-vous à mettre en œuvre pour favoriser le développement du modèle universel du livre numérique ?
 
« Nous nous sommes prononcés dès 2014 pour l'interopérabilité en matière de supports, contre les formats propriétaires. »
 
Si vous êtes élu en 2017, quelles mesures prendrez-vous pour permettre à chaque élève de disposer de manuels et ressources numériques nécessaires à l’acquisition des fondamentaux ?
Pour qu’une plus grande équité soit assurée dans la répartition des moyens d’enseignement sur l’ensemble du territoire ?
 
« Chaque élève doit disposer de manuels scolaires, et de ressources numériques : nous nous prononçons pour la gratuité intégrale des manuels pour les familles (financement public), et pour la généralisation de l'équipement en logiciels libres. »
 
Si vous êtes élu en 2017, quelles mesures concrètes envisagez-vous de mettre en œuvre pour garantir le maintien de l’équilibre économique de l’édition scientifique privée française (accompagnement financier ? organisation d’une concertation entre acteurs publics et privés, de l’information scientifique et technique ?....)
 
« La garantie de mise à disposition du savoir pour le plus grand nombre, et le maintien d’une édition scientifique compatible avec l’intérêt général, passent par un cahier des charges qui sera la feuille de route d’un ministère de la Culture de plein exercice, disposant d’une réelle autorité morale et de compétence. »
 
Si vous êtes élu en 2017, vous engagez-vous
- à permettre une meilleure connaissance des usages de la lecture numérique en bibliothèque ? si oui, par quels moyens ?
- maintenir une concertation entre l’ensemble des acteurs concernés par PNB ? si oui, comment ?
 
« Nous souhaitons assurer à toutes les bibliothèques les moyens budgétaires et en personnels formés, développer la formation des bibliothécaires,  sécuriser l’aide du CNL pour l’achat de volumes, et la Dotation Générale de Décentralisation pour soutenir l’équipement du territoire. Et cela dans le cadre de l’engagement budgétaire que nous prenons de 1% du PIB pour la culture »
 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités