Librairie

Jérusalem demande à Amazon d'interdire la vente d'ouvrages négationnistes

Jérusalem demande à Amazon d'interdire la vente d'ouvrages négationnistes

De nombreux ouvrages mettant en question la réalité de l’holocauste sont toujours en vente sur les plateformes anglaises et américaines d’Amazon.

Par Cécilia Lacour ,
avec AFP
Créé le 27.02.2017 à 17h25 ,
Mis à jour le 27.02.2017 à 18h00

Dans une lettre envoyée la semaine dernière à Jeff Bezos, directeur général d’Amazon, le mémorial de la Shoah à Jérusalem, Yad Vashem, a demandé au géant du commerce en ligne de retirer de la vente les livres niant et banalisant la Shoah.
 
"Le négationnisme et d'autres formes de discours haineux nourrissent les crimes racistes et antisémites”, a expliqué à l’AFP Robert Rozett, directeur des bibliothèques de Yad Vashem, qui offre son aide pour "identifier les publications qui nient la Shoah parmi les livres en vente sur le site d'Amazon”.
 
La lettre était accompagnée de photos de livres négationnistes mis en vente afin d’appuyer la demande du mémorial, notamment Le rapport Leuchter, un pseudo-document scientifique qui tente de démontrer que les chambres à gaz n’ont pas existé.
 
Pour l’heure, Amazon n’a pas encore répondu à la requête du mémorial.
 
Ce n’est pas la première fois qu’Amazon est pointé du doigt pour la mise en vente d’ouvrages négationnistes. Le 14 février dernier, suite à une enquête du Sunday Times, Amazon a supprimé plusieurs ouvrages niant l’existence de la Shoah sur sa plateforme française. Mais, la remise en cause de l’holocauste n’étant pas illégale en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, ceux-ci sont toujours disponibles sur les plateformes anglaises et américaines d’Amazon.

Les dernières
actualités