Manifestation

Jeux olympiques, Japon, Canada et sélection officielle : le festival d’Angoulême 2024 se dévoile

Lors de la conférence de presse du FIBD 2024, le 16 novembre - Photo Léon Cattan

Jeux olympiques, Japon, Canada et sélection officielle : le festival d’Angoulême 2024 se dévoile

Lors d'une conférence de presse donnée jeudi 16 novembre, le festival dédié au 9ᵉ art a annoncé que sa programmation 2024 porterait les couleurs du drapeau olympique. La sélection officielle des albums en lice a également été dévoilée.

J’achète l’article 1.5 €

Par Léon Cattan ,
Créé le 16.11.2023 à 18h54

La 51ᵉ Festival international de la bande dessinée (FIBD), qui se tiendra à Angoulême du 25 au 28 janvier, s'inscrira dans la programmation du label "Olympiade culturelle", mêlant art et sport, lié à l'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024. Quatre autres grands festivals, le Festival de Cannes (14-25 mai), le Festival d'Avignon (29 juin-21 juillet), Rock en Seine (21-25 août) et les Rencontres photographiques d'Arles (1ᵉʳ juillet-22 septembre) rejoignent également le label, a annoncé jeudi 16 novembre Dominique Hervieu, directrice de la culture de Paris 2024, à l'occasion de la conférence de presse du FIBD. Elle y a souligné les "liens qui se tissent entre l'art et le sport, l'art et les valeurs olympiques" par le biais de cet ensemble de projets culturels engagés depuis 2022, jusqu'aux Jeux olympiques et paralympiques de l'été 2024.

Du Japon au Canada 

Après une année 2023 qui lui a permis de renouer avec son public, en baisse en 2022 et absent pour cause d'annulation en 2021, le FIBD mise une nouvelle fois sur l'univers du manga et renouvelle l'installation de "Manga city", un espace dédié à l'art japonais, au cœur de la ville. Jamais exposée en dehors du Japon, la mangaka Moto Hagio sera présente pour dispenser une masterclass et présenter son travail, des planches originales au nombre dépassant les 150 pièces. Autres auteurs japonais à être célébrés : Hiroaki Samura, créateur de Corps et armes (Casterman), Shin’ichi Sekemoto pour sa réinterprétation du mythe de Dracula, ainsi que le maître du cinéma d’animation Rintarô, qui a récemment dessiné son autobiographie, Ma vie en 24 images par seconde (à paraître le 26 janvier 2024 chez Kana).

Riad Sattouf, lauréat du Grand prix du festival en 2023, se verra consacrer une exposition, "L'Arabe du futur, œuvre-monde". Une autre exposition, clin d'œil à l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, se tiendra à l'espace "Nouvelle création", qui remplace le pavillon "Jeunes talents" : "Ligne(s) de départ, Rien ne sert de courir ?" réunira des artistes autour de la question des commencements et de la course athlétique. La dessinatrice Nine Antico sera à l'honneur dans une exposition baptisée "Chambre avec vue", et le scénariste Thierry Smolderen dévoilera son processus créatif dans "Le scénario est un bricolage".

Il y a bientôt deux ans, la québécoise Julie Doucet remportait le grand prix d'Angoulême. Pour continuer sur cette lancée, le Canada sera cette année aussi mis à l’honneur avec un focus spécial. Un pavillon sera dédié à la BD canadienne, ses éditeurs et ses auteurs (au nombre de 16), et une exposition, D’un océan à l’autre, décorera le parvis de l’Hôtel de ville d’extraits issus de 70 créateurs francophones ou anglophones.

Trois prix Goscinny 

Autre surprise : cette année, les lauréats du prix René Goscinny (remis pendant la manifestation) sont trois. Le prix de la meilleure scénariste revient à Julie Birmant pour Dali, Vol.1. Avant Gala (Dargaud), du jeune scénariste à Simon Boileau pour La Ride (Dargaud) et enfin, une mention spéciale a été décernée à Lola Halifa-Legrand pour L’Ami (Dupuis).

La sélection officielle, qui comprend 37 titres, a également été dévoilée.

La sélection officielle du FIBD 2024 :

  • Acting class de Nick Drnaso (Presque lune éditions)
  • Astra nova de Lisa Blumen (L’employé du moi)
  • Blood of the Virgin de Sammy Harkham (Cornélius)
  • Blue Giant Explorer T.1 de Shinichi Ishizuka (Glénat)
  • La boucle de Vincent Vanoli (Ouïe/Dire)
  • Chainsaw Man T.13 de Tatsuki Fujimoto (Crunchyroll)
  • Chair à canon d’Aroha Travé (FLBLB éditions)
  • Chumbo de Matthias Lehmann (Casterman)
  • Le ciel dans la tête de Sergio Garcia Sanchez (Denoël)
  • Creuser voguer de Delphine Panique (Cornélius)
  • Les Daronnes de Yeong Shin Ma (Atrabile)
  • Dédales T.3 de Charles Burns (Cornélius)
  • Des maux à dire de Beatriz Lema (Sarbacane)
  • Dum dum de Lukasz Wojciechowski (çà et là)
  • Emkla de Peggy Adam (Atrabile)
  • Et l’île s’embrasa de John Vasquez Mejias (Ici-bas)
  • Evol T.3 d'Atsushi Kaneko (Delcourt)
  • The Fable T.13 de Katsuhisa Minami (Pika)
  • Fleur de lait de Miguel Vila (Presque lune éditions)
  • Goiter de Josh Pettinger (Ici-même) 
  • Hanbok T.1 de Sophie Darcq (Apocalypse)
  • L’Homme gêné de Matthieu Chiara (Agrume)
  • L’Illusion Magnifique Vol.1. New-York 1938 d’Alessandro Tota (Gallimard)
  • Les imbuvables ou comment j'ai arrêté de boire de Julia Wertz (Agrume)
  • Jumelle de Florence Dupré la Tour (Dargaud)
  • Kujo l’Implacable T.3 de Shôhei Manabe (Kana)
  • Madones et putains de Nine Antico (Dupuis)
  • Mary-pain : feignante, pâle et pensive de Lola Lorente (Actes sud)
  • Monica de Daniel Clowes (Delcourt)
  • Le nécromanchien de Matthias Arégui (éditions 2024)
  • The Nice House On The Lake T.2 de James Tynion (Urban comics)
  • Océan express de François Ayroles (L’Association)
  • Les oiseaux de papier de Mana Neyestani (çà et là)
  • Quelques minutes après que le temps s’arrête de Bob Double (Frémok)
  • Saga T.11 de Fiona Staples et Brian K Vaughan (Urban comics)
  • Saint Elme T.4 de Serge Lehman (Delcourt)
  • Sibylla : 1621-1638 de Max Baitinger (L’Employé du moi) 
  • Slava Vol.2. : les nouveaux russes de Pierre-Henri Gomont (Dargaud)
  • Suicide total de Julie Doucet (L’Association)
  • Une chouette vie d'Hideyasu Moyo (Misma)
  • Une éducation orientale de Charles Berberian (Casterman)
  • Une enfance de paille de Lika Nüssli (Atrabile)
  • La véritable histoire de Saint-Nicolas de Thierry van Hasselt (Frémok)
  • Le visage de Pavil de Jérémy Perrodeau (Ed. 2024)
  • Le dernier sergent T.1 : les guerres immobiles de Fabrice Neaud (Delcourt)

La sélection jeunesse

  • Bâillements de l'après-midi, Vol.1 de Shin'ya Komatsu (IMHO)
  • Brume T.1. de Jérôme Pelissier (Glénat)
  • Chassé-croisé au Val doré de Lewis Trondheim (Dupuis)
  • Eddie et Noé T.2. de Max de Radiguès (Sarbacane)
  • L'Eté du Vertige d'Adlynn Fischer (La Ville Brûle)
  • Friday - Livre 2 d'Ed Brubaker (Glénat)
  • L'incroyable Mademoiselle Bang ! de Yoon-Sun Park (Dupuis)
  • Le Marchand de tapis de Constantinople Reimena Yee (Kinaye)
  • Mili et Catsou à l'ultra-fiesta de Marie Spénale (Nathan Jeunesse)
  • Minigolf de Lisa Laubreaux (Maison Georges)
  • Nunuche : sage comme un nuage de Guillaume Bianco (Dargaud)
  • Pépin et Olivia T.1. de Camille Jourdy (Dupuis)
  • Les petites reines de Clément Beauvais (Sarbacane) 
  • Red flower T.1. de Loui (Glénat)
  • Tokyo Aliens T.5. de Naoe (Kana)
  • Tsugai Daemons of the Shadow Realms (T.1.) de Hiromu Arakawa (Kurokawa)
  • Voyage de malade de Joséphine Mark (Gallimard)
  • Les yeux d'or de Lucie Quéméner (Delcourt)

Sélection Fauve Polar SNCF voyageurs

  • Alva dans la nuit d'Aksel Studsgarth (Glénat)
  • Contrition de Carlos Portela (Denoël Graphic)
  • Cyan Lucia Biagi (çà et là)
  • Je suis leur silence de Jordi Lafebre (Dargaud)
  • La méthode Gemini de Magius (Misma)
  • Le passager du Polarlys de José-Louis Bocquet (Dargaud)
  • Utsubora T.2. d'Asumika Nakamura (Akata)

Patrimoine 

  • Anthologie Imagex (Hoochie Coochi)
  • Le clan des Poe de Moto Hagio (Akata)
  • Confidences d’une prostituée de Takao Saito
  • Dans les villages de Max Cabanes
  • Désir sous la pluie de Yoshiharu Tsuge (Cornélius)  
  • Pim Pam Poum T.1 de Harold Knerr (Urban Comics)
  • Quatre Japonais à San Francisco de Kiyama Yoshitaka (Onapratut)

Éco-fauve Raja

  • Frontier T.1. de Guillaume Singelin (Rue de Sèvres)
  • Inuit d'Edmond Baudoin (L'Association)
  • Michel et la bataille des Dombarelles de Pierre Maurel (L'Employé du moi)
  • Naturellement de Yannis La Macchia (Atrabile)
  • NeoForest T.1. de Fred Duval (Dargaud)
  • Les pistes invisibles de Xavier Mussat (Albin Michel)
  • Le voyage de Shuna d'Hayao Miyazaki (Sarbacane)

 

Les dernières
actualités