Joël Dicker reçoit le prix littéraire de la vocation Bleustein-Blanchet

Joël Dicker © Jeremy Spierer

Joël Dicker reçoit le prix littéraire de la vocation Bleustein-Blanchet

La vérité sur l'affaire Harry Quebert, son deuxième roman publié en coédition par les éditions De Fallois et L'âge d'homme, est aussi en lice pour le Goncourt et le Femina.

Par Marie-Christine Imbault,
avec mci,
Créé le 18.09.2012 à 00h00,
Mis à jour le 18.09.2012 à 00h00

Ils doivent être âgés de moins de trente ans et écrire en français. Et sur une bonne quinzaine de jeunes auteurs, dont beaucoup sont des inconnus, c'est Joël Dicker, auteur chez Bernard de Fallois/L'âge d'homme qui emporte Le prix littéraire de la vocation pour son deuxième roman La vérité sur l'affaire Harry Quebert, sorti six mois après son premier livre Les derniers jours de nos pères.

Gros roman de plus de 600 pages, La vérité sur l'affaire Harry Quebert a non seulement séduit son éditeur Bernard de Fallois, de son propre aveu «pressé de le publier» mais également le jury du prix de la vocation, comme il a su en début de semaine attirer l'attention du jury Femina après celui du Goncourt.

Le lauréat du prix de la vocation reçoit 3 850 euros en septembre lors de la proclamation et 3 850 euros en décembre au cours de la cérémonie de remise des bourses (une vingtaine de lauréats sont désignés dans des disciplines diverses).

Le jury est composé de Claire Gallois, Marie-Françoise Leclère, Pierre Barillet, Jean-Luc Barré, Bayon, Guy Dupré, Pierre Fyot, Alain Germain, Anne de la Baume, Florence Malraux, Christophe Ono-Dit-Biot, Philippe Taquet.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités