Avant-critique Bande dessinée

Jonathan Djob Nkondo, "En rémission" (Réalistes)

En rémission, P. 56 - Photo © Jonathan Djob Nkondo/Réalistes

Jonathan Djob Nkondo, "En rémission" (Réalistes)

Ciselée avec malice et subtilité par Jonathan Djob Nkondo, cette love story entre deux seniors dans le cosmos est aussi efficace que réjouissante.

J’achète l’article 1.5 €

Par Benjamin Roure,
Créé le 27.02.2024 à 14h00

Dans l'espace, personne ne vous entendra râler. Il est des couples qui se glissent des « je t'aime » toute leur vie, d'autres qui se taquinent ou se hurlent dessus en permanence, d'autres encore qui préfèrent l'économie de mots. À chacun sa façon de communiquer, pourvu que ça dure ! Dans le cas de Marlène et Jerry, l'équilibre tient dans un déséquilibre : la première possède un flot mitraillette fleuri, qu'elle libère dans des saillies salées censées faire réagir son compagnon, ou dans un soliloque trop exaspéré pour être vraiment sincère. Le second, lui, se tait, et quand il a besoin de s'exprimer, c'est toujours avec un terme mûrement choisi. Ce matin-là, elle bougonne car elle doit aller chercher les médicaments de son homme, alors que lui traîne sa mauvaise toux dans son jardin sous serre. Son cauchemar récurrent serait-il annonciateur de la fin ?

Après un premier opus intitulé En paix, Jonathan Djob Nkondo retrouve son couple de personnages pour une nouvelle histoire courte et sensible, qu'on peut lire indépendamment. En effet, si le précédent était un exercice de style de scène de ménage dans un décor de science-fiction, ce second volume va bien au-delà, tant dans la mise en scène que dans l'incarnation de ses protagonistes, qu'on les ait déjà rencontrés ou non. Formé aux Gobelins et spécialiste de l'animation, l'auteur maîtrise en tout point les arts du découpage, du cadrage et du mouvement. Et le petit format de la « collection n°1 » des éditions Réalistes - maison lancée par d'autres artistes au profil proche, Charles Ameline, Ugo Bienvenu et Cédric Kpannou - lui sied à merveille. Ici, chaque case est un plan, en pleine ou demi-page, et leur petite taille pousse à l'efficacité, sans détail inutile. Dès lors, chaque inflexion de trait, chaque zoom, chaque juxtaposition d'images deviennent signifiants et renforcent l'émotion.

Ainsi, entre de puissantes visions fantasmagoriques, de belles idées de SF (le village d'astéroïdes est aussi sobre que percutant), des dialogues réjouissants, des pistes scénaristiques préservant volontairement une part de mystère, et un évident sens du rythme et de la chute, Jonathan Djob Nkondo ne néglige pas ce qui fait le cœur des bonnes histoires : le rire, les larmes et le vertige des sentiments. Dans l'espace aussi, on peut aimer et être aimé.

Jonathan Djob Nkondo
En rémission
Réalistes
Tirage: 1 500 ex.
Prix: 14 € ; 176 p.
ISBN: 9782490934188

Les dernières
actualités