Proclamation

Karina Sainz Borgo remporte le prix Jan Michalski de littérature 2023

Après "La Fille de L'Espagnole" (Gallimard), l'autrice continue avec "Le Tiers Pays" de donner vie à l'au-delà. - Photo DR

Karina Sainz Borgo remporte le prix Jan Michalski de littérature 2023

L’autrice vénézuélienne est distinguée du prix Jan Michalski de littérature 2023 pour son ouvrage Le Tiers Pays, paru chez Gallimard. La cérémonie de remise s’est tenue le mercredi 29 novembre, à la Fondation Jan Michalski, en Suisse.

Par Élodie Carreira,
Créé le 29.11.2023 à 11h00

Le jury du prix Jan Michalski 2023 a récompensé la Vénézuélienne Karina Sainz Borgo pour son roman El Tercer País (Lumen, 2021), traduit sous le titre français Le Tiers Pays par Stéphanie Decante (Gallimard). La lauréate a reçu une dotation de 50 000 francs suisse (51 705 euros) lors de la cérémonie de remise qui s’est tenue mercredi 29 novembre à la Fondation Jan Michalski, en Suisse. 

Le jury a tenu à saluer la prose « allégorique, lumineuse et grave » de l’autrice, mais aussi « un univers romanesque puissant qui combine brillamment plusieurs traditions littéraires (…) pour porter un regard à la fois sans concession et empli d’humanité sur les drames de la migration ». Histoire d’une amitié inattendue, Le Tiers Pays fait se rencontrer Augustias Romeo, migrante avalant des kilomètres de frontières, ses deux nourrissons décédés dans les bras, et Visitación Salazar, gardienne d’un cimetière illégal qui lui apprend à préparer les corps et décorer les sépultures. Derrière la fiction, qui dissimule les contours d’une Amérique latine misérable, l’autrice livre un récit universel autour du sort réservé aux migrants.

Journaliste et écrivaine

Née en 1982 à Caracas, au Venezuela, Karina Sainz Borgo y a embrassé une carrière de journaliste pour le quotidien El Nacional. Installée à Madrid depuis 2006, elle collabore comme chroniqueuse politique et culturelle avec plusieurs médias espagnols dont ABC. Elle est déjà l’autrice de trois ouvrages journalistiques, Caracas hip-hop (Cooltura, 2007), Cuatro reportajes, dos décadas, una historia (Fundación para la Cultura Urbana, 2007) et Crónicas barbitúricas (Círculo de Tiza, 2019). Sa première œuvre de fiction, traduite en français sous le titre La fille de l’Espagnole (Gallimard, 2020), et dans une vingtaine de langues, a reçu le Grand prix de l’héroïne Madame Figaro. Son deuxième roman, Le Tiers Pays (Gallimard) a également été traduit dans plus de 20 pays, alors que vient de paraître chez Lumen, son éditeur espagnol, son dernier livre La isla del Doctor Schubert.

Chaque année depuis 2010, la Fondation Jan Michalski couronne une œuvre de la littérature mondiale. Le jury de cette édition, présidé par Vera Michalski-Hoffmann était également composé de Jonathan Coe, Kapka Kassabova, Andrea Marcolongo, Valérie Mréjen, Gonçalo M.Tavares et de Sjón.

Les dernières
actualités