La bande dessinée québécoise en pleine croissance | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 14.04.2016 à 17h23 (mis à jour le 14.04.2016 à 18h17) Rapport

La bande dessinée québécoise en pleine croissance

Couverture du rapport 2015 sur la BD québécoise - Photo MICHEL VIAU, ACBD

217 bandes dessinées sont parues au Québec en 2015 selon le rapport annuel de la production du secteur réalisé par l'historien Michel Viau. 

L'année écoulée aura constitué un nouveau sommet pour les publications de bandes dessinées au Québec, selon le deuxième rapport établi sur le sujet par l'historien de la bande dessinée et scénariste québécois Michel Viau. En 2015, 217 albums de bandes dessinées ont été publiés au Québec par 56 éditeurs différents, contre 168 en 2014 par 46 éditeurs.

"Cette progression, constante depuis le début des années 2000, témoigne de la vitalité du secteur et de l'intérêt grandissant que lui portent les lecteurs québécois", explique Michel Viau dont le rapport s'inspire du rapport Ratier de l'ACBD

Toutefois, "le principal événement de cette année est un certain désengagement des éditeurs québécois vis-à-vis de l'Europe francophone", constate Michel Viau. "Si ce marché était considéré comme un débouché naturel, et parfois vital, pour la production québécoise", c'est désormais vers le marché anglo-saxon américain que de plus en plus d'éditeurs québécois se tournent. 

La BD québécoise 2015 en chiffres

• En 2015, 194 albums de bandes dessinées ont été publiés au Québec
par 56 éditeurs différents. À ce nombre, il faut ajouter 23 albums
autoédités pour un total de 217 albums.
 
• 166 albums sont en français (76,4 % de la production annuelle),
49 en anglais (22,6 % de la production), deux présentent des textes
en français et en anglais (0,9 % de la production).
 
• 5 éditeurs (Drawn & Quarterly, Presses aventures, Michel Quintin,
La Pastèque et Scholastic Canada) se partagent à eux seuls 40,5
% de la production.
 
• 60 albums sont des traductions (27,6 % de la production).
 
• 61 albums sont réalisés par des auteurs étrangers (28,1 % de la production),
tandis que 9 albums sont des collaborations entre auteurs
québécois et étrangers (4,1 % de la production).
 
• 29 albums numériques sont mis en ligne en 2015 (13,4 % de
la production). De ces albums, 17 n’ont qu’une édition numérique
(6,4 % de la production), tandis les 12 autres ont une double édition
papier et numérique.
 
• 124 albums s’adressent au lectorat ados-adultes (57,1 %).
 
• 142 albums sont humoristiques (65,4 % de
la production).
 
• 31 albums sont des rééditions ou des reprises sous la forme
d’intégrales ou de coffrets.
 
• De plus, des scénaristes et/ou des dessinateurs québécois ont participé
à 52 albums publiés à l’extérieur du Québec (38 en Europe et
14 aux États-Unis).


Michel Viau est devenu une référence en matière de bande dessinée au Québec. Il dirige le magazine Safarir et collabore au site BD Québec. En 1999, il avait notamment signé un Répertoire des publications de bande dessinée au Québec (Mille-îles - Argus). En 2014, il était revenu avec BDQ : Histoire de la bande dessinée au Québec. Tome 1 : des origines à 1979 aux éditions Mém9ire.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre