La BNU de Strasbourg fait peau neuve

La BNU de Strasbourg fait peau neuve

La BNU est repensée par le cabinet Nicolas Michelin.

La BNU de Strasbourg fait peau neuve

La bibliothèque d'étude construite par les Allemands en 1890 à Strasbourg va fermer pour de grands travaux d'octobre 2010 à janvier 2014.

Par Laurence Santantonios,
avec ls Créé le 15.04.2015 à 22h43

La monumentale bibliothèque nationale universitaire (BNU), située sur la place de la République à Strasbourg (l'ancienne Kaiserplatz), entame sa réhabilitation sous la houlette de son administrateur Albert Poirot et du conservateur Pierre Louis, responsable du chantier.

Après la mise à niveau d'un site voisin, rue Fishart, dont le bâtiment est livré ces jours-ci, c'est la fermeture du site principal qui s'annonce, du 1er octobre prochain à janvier 2014. Complètement libérée de ses 61 km linéaires de collections, la BNU est entièrement repensée par le cabinet d'architectes Nicolas Michelin. L'intérieur du bâtiment va être en grande partie cassé pour que cette bibliothèque d'étude traditionnelle devienne un établissement du 21e siècle, offrant de grands espaces de lecture, un accès direct à 200 000 documents et aux ressources numériques. Le projet BNU nouvelle est inscrit au Contrat de projet Etat-Région 2007-2013 ainsi qu'au contrat triennal Strasbourg, ville européenne. Coût des travaux : 61 millions d'euros.

Pendant toute la durée des travaux, la BNU maintient l'accès à l'ensemble de ses collections grâce à un système de navette et les emprunts restent possibles comme auparavant. Deux salles de lecture (Joffre et Fishart) seront à la disposition des chercheurs. Pour pallier les désagréments inévitables, les bibliothèques universitaires et municipales de Strasbourg ainsi que la grande médiathèque André-Malraux proposent leurs services à tous les usagers.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités