Littérature jeunesse

La Britannique Louise Rennison est morte

Louise Rennison lors du Festival de littérature de Cheltenham en 2013. - Photo COPIE D'ÉCRAN/WATERSTONE

La Britannique Louise Rennison est morte

L’auteure pour les ados de l’hilarante série Journal intime de Georgia Nicolson (Gallimard Jeunesse) s'est éteinte à l’âge de 64 ans.

J’achète l’article 1.50 €

Par Claude Combet,
Créé le 01.03.2016 à 18h55,
Mis à jour le 01.03.2016 à 19h00

L’éditeur britannique HarperCollins a annoncé le 29 février le décès à Brighton de Louise Rennison, l’auteure de l’hilarant Journal intime de Georgia Nicolson destiné aux ados et publié en France par Gallimard Jeunesse.

Au total, l'éditeur français a vendu 900 000 exemplaires des 12 titres de l'auteure, dont 10 de la série Journal intime de Georgia Nicolson, toutes éditions confondues ("Scripto" et "Pôle fiction"). 

"Elle a été pionnière. Elle a révolutionné la chick lit et l’a transmise à d’innombrables teenagers intelligentes. Elle a libéré un genre littéraire, lui donnant ses lettres de noblesse, une langue d’une inventivité débridée, mais dont le vocabulaire est devenu patrimoine familial, une drôlerie inégalée, une audace dénuée d'agressivité, une humanité réelle mais désopilante", témoigne son éditrice française Christine Baker, directrice éditoriale de Gallimard Jeunesse, qui insiste sur le fait que "Louise Rennison est l’un des auteurs fétiches de la maison et parmi les plus grands succès du catalogue".

Comédienne et auteure

Née en 1951, Louise Rennison, était à la fois comédienne et auteure. Drôle et chaleureuse, elle a commencé sa carrière par des one-woman-shows dans les années 1980, notamment avec le spectacle "Stevie Wonder Felt my Face", pour lequel elle a reçu nombre de récompenses avant d’en faire un show à la BBC. Elle était chroniqueuse pour un journal londonien quand l’éditeur Picadilly Press lui a demandé d'écrire le journal intime d’un(e) adolescent(e).

Elle a dit s'être inspirée de son adolescence en Nouvelle-Zélande, où elle avait vécu avec sa famille, pour le premier volet du Journal de Georgia Nicolson, paru en 1999 au Royaume-Uni et en 2000 en France, traduit par Catherine Gibert et publié dans la collection "Scripto" sous une couverture illustrée par Claire Brétécher. Neuf tomes ont suivi, ainsi que des traductions en 34 langues, tandis que les deux premiers tomes ont été adaptés à l’écran par Gurinda Chadha dans un film sorti sur les écrans en 2008.

La "Queen of Teen"

La lecture des seuls titres en donnent le ton et l’humour : Mon nez, mon chat, l’amour  et… moi (volume 1), Le bonheur est au bout de l’élastique (volume 2), Entre mes nunga-nungas, mon cœur balance (volume 3), A plus, Choupi-Trognon (volume 4), etc. Louise Rennison a aussi écrit deux volumes des Mésaventures de Tallulah Casey (Tallulah étant la cousine de Georgia), parus chez Gallimard Jeunesse en 2011 et 2013.

Elle a été sacrée en 2008 Queen of Teen (reine des adolescents) et a reçu le Roald Dahl Funny Prize en 2010 pour les Mésaventures de Tallulah Casey.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités