"La Femme aux cartes postales", prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2016 | Livres Hebdo

Par Amélie Boutet, le 28.10.2016 à 13h00 (mis à jour le 28.10.2016 à 13h00) Bande dessinée

"La Femme aux cartes postales", prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2016

Photo LA PASTÈQUE

Le roman graphique de Claude Paiement et Jean-Paul Eid (La Pastèque) est le lauréat du prix de la critique 2016 attribué par l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée.

Pour sa deuxième édition, le prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise a été décerné ce vendredi 28 octobre à La Femme aux cartes postales, signé par le scénariste Claude Paiement, le coscénariste et dessinateur Jean-Paul Eid, et publié chez l’éditeur montréalais La Pastèque, selon un communiqué du vendredi 28 octobre.

La Femme aux cartes postales raconte le destin de Rose, une jeune femme quittant son village de la Gaspésie, situé au centre-est du Québec, avec le rêve de briller comme chanteuse de jazz à Montréal, à la fin des années 50, et le parcours de Victor Weiss dans les années 2000, un parisien d’une quarantaine d’années qui souffre d’une maladie génétique et part sur les traces d’un frère inconnu.
 

Planche tirée de "La Femme aux cartes postales" - LA PASTÈQUE

"La Femme aux cartes postales a séduit une large majorité des votants, qui tiennent à souligner sa qualité exceptionnelle sur tous les plans, et notamment celui de l'intrigue", rappelle l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée.

Du théâtre à la bande dessinée

Claude Paiement avait déjà collaboré avec Jean-Paul Eid sur la bande dessinée Le Naufragé du Memoria, dont le volume 1 était paru en 2001 et le volume 2 en 2004, aux éditions Les 400 Coups.

Ils ont été récompensés par le Festival de la bande dessinée francophone de Québec pour ces deux volumes: Prix de l'album québécois pour Scaphandre 8 et Prix de la meilleure BD québécoise pour L'abîme.
Claude Paiement, acteur et metteur en scène, est le cofondateur du Théâtre Harpagon. En 2005, il a été choisi comme président d'honneur de la première édition de BD Montréal. A Lyon, Jean-Paul Eid a signé, en hommage à la ville de Québec, une fresque géante qui fait partie de la collection de fresques du Musée urbain Tony-Garnier.
Jean-Paul Eid a aussi reçu en 2011 le Grand prix de la Ville de Québec pour Le fond du trou, quatrième tome de sa série Une aventure de Jérôme Bigras également publiée par La Pastèque.
 
Avec La Femme aux cartes postales, la dernière sélection du prix de la critique, choisie parmi 154 bandes dessinées publiées au Québec entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016, comprenait:
  • La Demoiselle en blanc, Dominick Parenteau-Lebeuf et Eléonore Goldberg (Mécanique générale)
  • Whitehorse, Samuel Cantin (Pow Pow)
Le prix de la critique ACBD, qui a pour ambition de "mettre en avant la créativité, la diversité et la richesse de la bande dessinée québécoise au-delà des frontières du Québec", sera remis le vendredi 18 novembre à 16h30 au Salon du Livre de Montréal, en présence de Jimmy Beaulieu, lauréat l’an passé pour Les aventures (Les Impressions nouvelles).
close

S’abonner à #La Lettre