La Fnac renonce à la Grèce

La Fnac à Glyfada, dans les environs d'Athènes

La Fnac renonce à la Grèce

La filiale de PPR, associée au distributeur local Marinopoulos, ferme ses trois magasins grecs.

Par Cécile Charonnat ,
avec cch Créé le 15.04.2015 à 23h36

Alors qu'elle y ouvrait le premier magasin il y a cinq ans et inaugurait le dernier en novembre dernier, la Fnac a annoncé aujourd'hui qu'elle quittait la Grèce.

Devant la crise économique sans précédent que subit le pays, la filiale de PPR, en accord avec son partenaire, le distributeur local Marinopoulos, qui détenait 70% des trois magasins grecs, a proposé de stopper leur activité.

L'enseigne concurrente Publica va racheter deux magasins. Celui de Monastiraki, dans le centre d'Athènes, fermera ses portes courant de l'été. Au total, 180 salariés sont concernés.

La Fnac a assuré que ces fermetures n'auront aucun impact sur son chiffre d'affaires, qui est réalisé à hauteur de 30% par l'international, un de ses principaux axes de développement selon François-Henri Pinault.

Ainsi, l'enseigne a ouvert trois nouveaux magasins au printemps dernier : à Leiria au Portugal, dans le centre commercial de la Toison d'Or à Bruxelles et le dernier à Florence en Italie.

Avant l'ouverture en 2011 d'un premier magasin au Maroc, la Fnac a programmé deux ouvertures au second semestre 2010 : au Brésil, où l'enseigne enregistre de bons résultats et dispose déjà de neuf magasins, et à Barcelone (Espagne), où se situent déjà deux magasins.

15.04 2015

Les dernières
actualités